Publié

ConflitConstruire des silos pour aider l’Ukraine à exporter ses céréales

Joe Biden a émis l’idée de disposer des silos aux frontières de l’Ukraine. Le plan du président américain permettrait de distribuer 20 millions de tonnes de céréales bloquées par l’invasion russe.

Joe Biden veut mettre sur le marché 20 millions de tonnes de céréales bloquées en Ukraine, «afin de contribuer à faire baisser les prix des denrées alimentaires».

Joe Biden veut mettre sur le marché 20 millions de tonnes de céréales bloquées en Ukraine, «afin de contribuer à faire baisser les prix des denrées alimentaires».

REUTERS

Le président américain, Joe Biden, a dévoilé, mardi, un plan des Occidentaux pour construire des silos aux frontières de l’Ukraine, afin de faciliter l’exportation des céréales, entravée par un blocus russe des ports de la mer Noire, qui a provoqué une crise mondiale.

Joe Biden a rendu son homologue russe Vladimir Poutine, dont l’armée a envahi l’Ukraine, fin février, responsable des prix élevés de la nourriture aux États-Unis et averti que ce plan visant à installer de nouvelles infrastructures «prenait du temps». «Je travaille en étroite collaboration avec nos partenaires européens, pour mettre sur le marché 20 millions de tonnes de céréales bloquées en Ukraine, afin de contribuer à faire baisser les prix des denrées alimentaires», a déclaré le Démocrate dans un discours à Philadelphie.

Le réseau ferroviaire, autre obstacle

«Ce que la guerre de Poutine a fait, c’est non seulement d’essayer d’anéantir la culture des Ukrainiens, décimer les gens, commettre d’innombrables crimes de guerre, mais il a aussi empêché de sortir les céréales, des milliers de tonnes de céréales, qui sont bloquées», a ajouté le président américain.

«Poutine a aussi empêché de sortir les céréales, des milliers de tonnes de céréales, qui sont bloquées.»

Joe Biden, président des États-Unis

Joe Biden a expliqué que des exportations terrestres alternatives étaient compliquées par le fait que les chemins de fer ukrainiens utilisent un calibre différent de celui des réseaux des pays voisins.

Pour aider à soulager le goulot d’étranglement, «nous allons construire des silos, des silos temporaires, aux frontières de l’Ukraine, y compris en Pologne, afin de pouvoir transférer les céréales de ces wagons vers ces silos, vers des wagons en Europe, et les acheminer vers l’océan et à travers le monde», a-t-il dit.

(AFP)

Votre opinion

0 commentaires