Publié

FOOTBALLContre Bâle, Matar Coly était puni

Relégué à la surprise générale en tribunes hier contre Bâle (1-3), l'attaquant sénégalais était en réalité sanctionné pour un manquement au règlement interne.

par
Mathieu Aeschmann
Laurent Gilliéron, Keystone

Comme Lausanne-Sport ne croule pas sous les forces offensives, l'absence de Matar Coly dimanche contre Bâle suscita l'étonnement dans les travées de la Pontaise. Marco Simone dut donc logiquement s'en expliquer lors de la traditionnelle conférence de presse. «Matar n'était pas dans le groupe pour des raisons disciplinaires. Il n'a pas eu une attitude adéquate envers le groupe. Et comme je l'ai souvent répété, aucune individualité n'est au-dessus du règlement d'équipe.»

Est-ce grave? Les autres joueurs également relégués en tribunes sont-ils pareillement concernés (Ekeng, Meoli, Zambrella)? A priori, non. «Je n'ai pas à vous donner des détails. Matar sait pourquoi il n'était pas sur la feuille. Cela ne change pas notre relation, il s'est par ailleurs très bien entraîné toute la semaine.»

On n'en saura donc pas davantage. Tout juste faut-il regretter ici que le LS, dans sa position, se prive d'une de ses principales options offensives pour des raisons disciplinaires. «Feindouno, Ravet et Tafer ont bien travaillé mais c'est vrai qu'ils ont manqué un peu de fraîcheur sur la fin, admettait encore le technicien italien. Heureusement, Ante Vukusic va nous rejoindre ce qui va m'offrir davantage d'options.» L'international croate (1 sélection) en provenance de Pescara est attendu à l'entraînement cette semaine.

Votre opinion