01.03.2012 à 15:27

Aide suisse contre le sidaControverse autour des 50'000 francs de salaire de la présidente

L' Aide suisse contre le sida verse 50'000 francs par année à Doris Fiala pour son mandat de présidente. Le Service suisse de certification pour les organisations qui récoltent des dons (Zewo) estime que cette somme est trop élevée.

Les organisations de la taille de l'Aide suisse contre le sida versent en général des rémunérations comprises entre 10'000 à 20'000 francs.

Les organisations de la taille de l'Aide suisse contre le sida versent en général des rémunérations comprises entre 10'000 à 20'000 francs.

Keystone

Le Service menace de lui retirer son label de qualité. La Fondation Zewo demande à l'Aide suisse contre le sida de lui fournir un justificatif pour le salaire de la conseillère nationale zurichoise (PLR), a indiqué sa directrice Martina Ziegerer. Elle confirmait une information parue jeudi dans le Tages Anzeiger.

Les organisations de cette taille versent en général des rémunérations comprises entre 10'000 à 20'000 francs. Certaines organisations plus importantes encore, comme le WWF, Pro Infirmis ou Helvetas, ne paient qu'un forfait symbolique ou se contentent de rembourser les frais, selon Martina Ziegerer.

Le salaire de Doris Fiala, élue à la présidence de l'association en janvier, dépasse de 30'000 francs celui de son prédécesseur. En choisissant Doris Fiala, l'Aide suisse contre le sida veut se professionnaliser et pallier au recul des recettes et des subventions fédérales, explique son directeur Michael Kohlbacher.

Il se dit confiant que l'organisation puisse conserver son label de qualité. Le cahier des charges de la présidente a été transmis à la Zewo. Son conseil de fondation l'étudiera mi-mars.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!