Suisse: Conzzeta en léger repli au premier semestre

Publié

SuisseConzzeta en léger repli au premier semestre

Le groupe industriel zurichois pénalisé par la scission du segment immobilier Plazza.

Pour cette année, le groupe zurichois s'attend à un résultat d'exploitation similaire à celui de 2015.

Pour cette année, le groupe zurichois s'attend à un résultat d'exploitation similaire à celui de 2015.

Archives/photo d'illustration, Keystone

Le bénéfice net du conglomérat industriel zurichois a reculé à 20,9 millions de francs, contre 21,2 millions un an plus tôt. Quant au chiffre d'affaires, il a diminué de 3,5% à 524,6 millions.

La scission du segment immobilier Plazza a certes creusé un important trou de l'ordre de 9,4 millions dans les recettes. Ce manque à gagner a néanmoins pu être partiellement compensé par les effets de change et d'acquisition, se sont réjouis vendredi les responsables de la société dans un communiqué.

Au niveau opérationnel, le résultat avant intérêts et impôts (EBIT) a nettement baissé, à 26,2 millions de francs contre 36,5 millions. Corrigé des effets de change négatifs et de consolidation, le tassement ne représente néanmoins que 6,6 millions de francs.

Embellie chez Mammut

Principale division du groupe, Bystronic (équipements de pliage et découpe de métaux) a vu ses ventes diminuer à 256,8 millions de francs (contre 265,7 millions au premier semestre 2015). Le résultat EBIT a pour sa part chuté à 17,7 millions, contre 26,8 millions.

A noter que la firme chinoise DNE Laser, dont 51% ont été rachetés par Conzzeta à la mi-juillet 2016, ne sera consolidée que dès le deuxième semestre. Pour mémoire, lors de l'annonce fin mars de cette transaction, le groupe zurichois avait précisé que cette participation majoritaire pourrait être renforcée dans le futur.

Du côté de Mammut, division bien connue du grand public dédiée aux articles de sport, c'est au contraire une amélioration qui a été observée en rythme annuel. Alors que le chiffre d'affaires grimpait à 101,4 millions de francs (contre 99,3 millions), la perte opérationnelle s'est réduite à 4,5 millions (contre 5,9 millions).

Conzzeta rappelle que ces chiffres rouges s'inscrivent dans une période marquée par une météo défavorable. Reste qu'Olivier Pabst, qui prendra les commandes de la marque dès le 1er septembre, aura du pain sur la planche.

Résultats annuels stables

FoamPartner, spécialisé dans la fabrication de mousses synthétiques, et Schmid Rhyner, fabricant de revêtements graphiques, ont enregistré un rebond de leurs ventes, qui ont totalisé 111 millions de francs (contre 103,4 millions). Le résultat EBIT s'est hissé à 12,5 millions, contre 8,9 millions.

Quant au secteur d'activités Bystronic Glass (découpe et traitement du verre), il a vu ses recettes fondre à 55,2 millions de francs, contre 64,8 millions un an plus tôt. Au niveau opérationnel, le résultat est passé de 5 millions à 2,1 millions.

Pour l'ensemble de l'exercice en cours, le groupe zurichois s'attend à un résultat d'exploitation similaire à celui de 2015. Pour mémoire, l'EBIT avait atteint 80,8 millions de francs.

(ats)

Ton opinion