Publié

ColombieCopa America: deux blessés par balles lors des célébrations du succès de la Colombie

Deux jeunes filles ont été blessées mercredi soir à Bogota par des balles perdues lors des célébrations de la victoire de la Colombie contre le Brésil (1-0) à la Copa America 2015 au Chili, ont annoncé jeudi les autorités.

"A peine la partie terminée, deux mineures ont été blessées mais elles sont heureusement hors de danger", a indiqué Humberto Guatibonza, directeur de la police métropolitaine de Bogota, à la station Blu Radio. Âgées de 9 et 15 ans, selon la presse locale, elles s'étaient rendues sur le balcon de leur maison lorsqu'elles ont été touchées par des tirs de célébrations, une pratique assez fréquente en Amérique latine. "L'une a été frôlée par une balle dans le dos, l'autre a été atteinte à l'abdomen", a précisé M. Guatibonza, affirmant ignorer si l'auteur des tirs se trouvait "dans la rue ou dans un immeuble". Les scènes de liesse qui ont accompagné la victoire de la Colombie, la troisième de son histoire face au Brésil, ont été émaillées par quelque 900 bagarres dans les rues de la capitale, selon la police. Les autorités enquêtent en outre sur la mort d'un adolescent de 12 ans, tué par balles par deux individus dans un quartier sensible de la localité de Medellin (nord-ouest) durant le match de football. "Nous ne pouvons pas dire qu'il y ait un lien avec la célébration du but de la Colombie", a souligné le responsable de la sécurité de Medellin, Sergio Vargas, tout en estimant possible que les agresseurs aient profité de l'agitation pour commettre leur crime. Ce n'est pas la première fois qu'un succès de la sélection nationale de football engendre des incidents en Colombie. Lors de la dernière Coupe du monde 2014 au Brésil, les fêtes accompagnant les victoires de l'équipe s'étaient soldées par des morts et des blessés, incitant les autorités à décréter l'interdiction d'alcool dans plusieurs villes, dont Bogota. lda/pz/abl

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!