Votation 28 février: Coquille sur l'affiche contre le 2e tube au Gothard

Publié

Votation 28 févrierCoquille sur l'affiche contre le 2e tube au Gothard

Les opposants alémaniques à un 2e tunnel routier arborent une campagne avec l'écriture du tunnel en français et non pas en allemand.

L'affiche qui comporte le mot Gothard avec 1 «t» comme en français, alors qu'en allemand Gotthard s'écrit avec 2 «t».

L'affiche qui comporte le mot Gothard avec 1 «t» comme en français, alors qu'en allemand Gotthard s'écrit avec 2 «t».

Keystone

La petite différence orthographique entre Gothard en français et Gotthard en allemand aurait-elle embrouillé les opposants au 2e tube du tunnel sous les Alpes? Leur première affiche de campagne arborait mardi la variante française. Une erreur de collage est en cause.

Le comité référendaire contre le percement d'un second tube au tunnel routier du Gothard présentait fièrement mardi sa campagne en vue du scrutin du 28 février. Dans son dos, une grande affiche en allemand avec le slogan: «Transithölle Schweiz», et un peu plus bas: «NEIN zur 2. Gothard-Röhre».

«Nous avons eu peur lorsqu'un journaliste vidéo nous a signalé cette erreur», a déclaré Thomas Bolli de l'Initiative des Alpes, contacté mercredi par l'ats. Le comité référendaire a immédiatement pris toutes les mesures pour trouver l'origine de la boulette.

Peu après, le pot aux roses est découvert: un collaborateur s'est simplement trompé en collant les deux parties de la pancarte. «Heureusement, l'affiche n'a pas été mal imprimée, seulement mal placardée» derrière le comité dans la salle de conférence de presse, commente M. Bolli, soulagé.

Plusieurs contrôles

Un jour après cette mésaventure, il est même capable d'en rire: «C'est une anecdote marrante». Et le responsable d'espérer que la société chargée de l'affichage dans toute la Suisse «aura moins de difficulté que nous!»

La Société générale d'affichage (SGA) s'est empressée de rassurer M.Bolli: «Une telle erreur ne devrait pas se produire chez nous», a déclaré la porte-parole Sabine Tschopp à l'ats. Elle précise que tout le processus, de la création à l'imprimerie, est soumis à plusieurs contrôles. «Nos gens sont formés.»

(ats)

Ton opinion