Publié

Afrique du SudCornes de rhinos et carcasses de tigres saisies

La police sud-africaine a découvert 100 cornes de rhinocéros et quatre carcasses de tigres lors d'une descente dans deux fermes.

Nouveau trafic de cornes de rhinocéros démantelé en Afrique du Sud.

Nouveau trafic de cornes de rhinocéros démantelé en Afrique du Sud.

archive/photo d'illustration, AFP

La police sud-africaine a annoncé jeudi avoir saisi 100 cornes de rhinocéros et quatre carcasses de tigres, et arrêté trois personnes dans deux fermes du nord-ouest du pays.

L'Afrique du Sud, qui abrite environ 80% de la population mondiale de rhinocéros, est particulièrement touchée par le braconnage.

L'année dernière, 769 rhinocéros y ont été tués, plus de 7100 l'ont été ces dix dernières années.

Trois suspects ont été arrêtés au cours de l'opération contre deux fermes, ont indiqué les Hawks (Faucons), l'unité d'élite de la police sud-africaine, dans un communiqué.

«Leur arrestation fait suite à une opération basée sur le renseignement menée par les Hawks», selon le texte.

Des vertus dans la médecine chinoise

On ignorait dans l'immédiat d'où provenaient les cornes et les carcasses de tigres importés d'Asie, mais le célèbre parc national Kruger est un haut lieu du braconnage.

La demande de cornes de rhinocéros émane surtout de la Chine et du Vietnam, où la médecine traditionnelle leur attribue toutes sortes de vertus, dont celle de guérir le cancer ou l'impuissance. Elles sont pourtant composées de kératine comme les ongles humains.

Au marché noir, le kilogramme de corne de rhinocéros se monnaie jusqu'à 60 000 dollars (54 500 euros).

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!