Italie – Corona-party: il voulait être contaminé, il est mort
Publié

ItalieCorona-party: il voulait être contaminé, il est mort

Un Autrichien de 55 ans est décédé après une «fête corona», affirme un médecin italien.

La fête a eu lieu dans le Tyrol du Sud, où il y en aurait de plus en plus.

La fête a eu lieu dans le Tyrol du Sud, où il y en aurait de plus en plus.

iStock

Médecin coordinateur de lunité anti Covid à Bolzano, dans le Tyrol du Sud, en Italie, Patrick Franzoni a tenu à tirer la sonnette d’alarme car de plus en plus de personnes seraient volontairement contaminées par le coronavirus dans sa région. Ils le seraient lors de corona-party qui attireraient aussi des Autrichiens et des Allemands.

«Un homme de 55 ans est décédé en Autriche après avoir été infecté lors dune fête corona», assure-t-il dans «il Dolomiti». Et d’ajouter qu’un enfant contaminé suite à l’un de ces événements se trouve également hospitalisé en pédiatrie dans son service.

Lors de ces événements clandestins, on ne respecte aucune règle de lutte contre la pandémie, on s’embrasse ou boit dans le même verre. Le but étant d’être contaminé puis de faire un test sérologique et obtenir un certificat Covid en tant que personne guérie. Le tout sans passer par la vaccination.

«Les jeunes recherchent la contagion volontaire dans les soirées corona: ils ne se rendent pas compte que le virus est très dangereux même chez les enfants et les jeunes. Ils risquent de finir à l’hôpital», a encore plaidé le Dr Patrick Franzoni.

(R.M.)

Votre opinion