Actualisé 25.06.2020 à 07:59

Coronavirus: Hotelplan supprime 170 postes en Suisse

Tourisme

Le voyagiste biffe jusqu'à 425 emplois dans le monde et 12 de ses quelque 100 succursales vont être fermées.

La reprise risque de prendre du temps, estime le voyagiste.

La reprise risque de prendre du temps, estime le voyagiste.

Keystone

Hotelplan est touché de plein fouet par les conséquences de la pandémie de coronavirus et ne s'attend pas à une reprise rapide du marché. Le voyagiste détenu par Migros réagit en supprimant 170 postes en Suisse, a-t-il indiqué jeudi.

A l'échelle du groupe, jusqu'à 425 emplois seront supprimés, précise le communiqué. En outre, douze succursales sur la centaine que compte Hotelplan en Suisse seront fermées, elles passeront ainsi de 98 à 86 unités.

Mesures «douloureuses et inévitables»

Ces mesures «douloureuses et inévitables» sont nécessaire pour s'adapter à long terme à la situation difficile du marché, selon le voyagiste.

Un plan social a été élaboré pour les personnes concernées en Suisse. En Allemagne, des négociations ont été entamées avec le comité d'entreprise de HHD. En Grande-Bretagne, le processus de consultation débutera dans les prochains jours.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!