Neuchâtel: Corruption: Swatch Group fait recours contre ses anciens employés

Publié

NeuchâtelCorruption: Swatch Group fait recours contre ses anciens employés

Le groupe horloger ne lâche pas l’affaire dans cette saga qui dure depuis huit ans. Il estime avoir subi un préjudice de 60 millions de francs à cause d’une gestion déloyale de ses anciens cadres. 

Le 2 septembre, le président des Montagnes et du Val-de-Ruz a acquitté les trois prévenus. 

Le 2 septembre, le président des Montagnes et du Val-de-Ruz a acquitté les trois prévenus. 

20min/Simon Glauser

L’affaire qui oppose Swatch Group à deux de ses anciens cadres et à un homme d’affaires français depuis huit ans compte un nouveau rebondissement. Le groupe horloger a décidé de faire recours contre la décision du Tribunal des Montagnes et du Val-de-Ruz, dans le canton de Neuchâtel.  Comme le rappelle «Arcinfo», le juge a estimé que «le dommage n’était pas certain», une des conditions de l’infraction de gestion déloyale ne serait donc pas remplie. 

Or, Swatch Group estime avoir subi un dommage de 60 millions de francs pour sa marque Tissot et 500’000 francs pour CK Watch. Les ex-employés auraient favorisé certains fournisseurs, plus couteux, en échange d’importantes sommes d’argent. Selon «Arcinfo», les anciens cadres ne nient pas avoir reçu de l’argent – l’homme d’affaires ne nie pas non plus en avoir donné, le total est estimé à plus de 15 millions de francs –, mais ils affirment ne pas avoir fait subir de préjudice à leur ex-employeur. 

Ne ratez plus aucune info

Pour rester informé(e) sur vos thématiques préférées et ne rien manquer de l’actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque jour, directement dans votre boite mail, l'essentiel des infos de la journée.

(lmv)

Ton opinion