Voiturage: Coup de frein pour Uber à Genève
Actualisé

VoiturageCoup de frein pour Uber à Genève

Sommée par le service du commerce de cesser ses activités dans le canton, la société américaine Uber «va se conformer à la réglementation en vigueur». Son appel a été rejeté.

par
Marion Moussadek
La société américaine Uber est en concurrence directe avec les taxis locaux.

La société américaine Uber est en concurrence directe avec les taxis locaux.

Keystone

Sommée par le service du commerce de cesser ses activités dans le canton, la société américaine Uber, qui met en relation ses chauffeurs professionnels avec des particuliers via son application, a plié. Elle «va se conformer à la réglementation en vigueur dans le canton». Son appel a été rejeté, révèle ce 10 juin 2015 La Tribune de Genève.

Votre opinion