01.03.2012 à 14:58

Energies renouvelablesCoup de pouce du Conseil national aux éoliennes

La Chambre du peuple a approuvé une proposition d'une commission visant à simplifier les procédures d'autorisation. La mesure devrait faciliter la pose de ces hélices en forêt.

Les procédures d'autorisation d'éoliennes seront simplifiées, selon le National.

Les procédures d'autorisation d'éoliennes seront simplifiées, selon le National.

AFP

Le Conseil national veut donner un coup d'accélérateur à l'implantation d'éoliennes en Suisse. Il a largement approuvé jeudi une proposition de commission visant notamment à simplifier les procédures d'autorisation. La mesure devrait faciliter la pose de machines en forêt. Le Conseil des Etats doit encore se prononcer.

La sortie à terme du nucléaire nécessite des mesures en matière de promotion des énergies renouvelables, a souligné au nom de la Commission de l'environnement, de l'aménagement du territoire et de l'énergie Guy Parmelin (UDC/VD). Il faut donc veiller à poser les meilleures conditions-cadre possibles. Une simplification des procédures d'autorisation aidera à mettre fin aux "nombreuses querelles" sur l'implantation de parcs éoliens.

Zones forestières surtout

La proposition de la commission du National concerne surtout l'autorisation des éoliennes en zone forestière, a renchéri Bastien Girod (Verts/ZH), autre porte-parole de la commission. Même si la force du vent y est réduite, l'implantation en pleine forêt ou à proximité a l'avantage de réduire les conflits avec la population.

En matière d'énergies renouvelables, seulement 4% des projets déjà soutenus concerne l'énergie éolienne, a précisé Bastien Girod. Mais cette part est de l'ordre de 50% pour les projets en phase de préparation ou en attente.

Rigidité critiquée

Le Conseil fédéral proposait de rejeter la motion, renvoyant à d'autres projets législatifs en cours. La conseillère fédérale Doris Leuthard a critiqué la rigidité du modèle proposé, avec l'inscription de sites favorables dans les plans directeurs cantonaux. Tout projet concret devra malgré tout être examiné au niveau communal.

Ces arguments n'ont pas été entendus par la Chambre du peuple, qui a approuvé la motion par 139 voix contre 15. Seule une minorité de l'UDC s'y est opposée.

Plus tôt dans la matinée, les conseillers nationaux ont donné à l'unanimité leur aval, moyennant divergences mineures, à un projet du Conseil des Etats visant à assouplir l'obligation de compenser le déboisement. L'objectif est d'épargner des terres agricoles, surtout en montagne où la forêt gagne du terrain.

Désavouant sa commission, le Conseil national n'a pas voulu faire de fleur à la production d'énergies renouvelables, notamment éoliennes. Le défrichement en leur faveur doit rester assorti d'un reboisement, a décidé le plénum par 132 voix contre 34. L'appel à la prudence lancé par Doris Leuthard a ici été entendu.

(AP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!