Publié

footCoupe d'Allemagne - Wolfsburg 20 ans plus tard (COMPTE RENDU)

Berlin, 29 avr 2015 (AFP) - Vingt ans après un premier échec, Wolfsburg a décroché son billet pour la finale de la Coupe d'Allemagne en atomisant Bielefeld, mercredi sur la pelouse du leader de la 3e division allemande.

L'actuel deuxième de la Bundesliga a pris ainsi rendez-vous avec Dortmund, tombeur du Bayern Munich la veille (1-1, 2-0 t.a.b), le 30 mai au stade olympique de Berlin. Contrairement au choc de la veille à l'Allianz Arena, il n'y a pas eu de suspense au grand dam des supporteurs locaux venus garnir les 26.000 places du SchücoArena. L'équipe de Dieter Hecking a fait respecter la hiérarchie, mettant fin à la belle aventure d'un adversaire surnommé "tombeur de géants" après avoir écarté coup sur coup le Hertha Berlin, le Werder Brême et Mönchengladbach. Wolfsburg a fait la différence dès la première période, trouvant la faille dès la 8e minute sur une frappe enroulée de Maximilian Arnold puis doublant la mise sur une tête piquée de Luiz Gustavo (32). Au retour de vestiaires, le public local a vibré lorsqu'une frappe sur coup franc lobait Benaglio avant de s'écraser sur le montant gauche des buts du portier suisse de Wolfsburg. "Les Loups" ont su alors tuer le match en plantant deux banderilles en l'espace de quatre minutes, par Ivan Perisic (51) puis Arnold (55) pour son doublé. Hecking pouvait alors reposer ses stars comme le stratège Belge Kevin de Bruyne, en vue de la défense de sa 2e place en championnat qui ne tient qu'à quatre points d'avance sur Mönchengladbach à quatre journées de la fin. Hasard du calendrier, Wolfsburg recevra Dortmund deux semaines avant la finale pour le compte de la 33e journée du championnat. Josuha Guilavogui, entré à la 54e minute, retrouvera en finale Pierre-Emerick Aubameyang, buteur de Dortmund la veille, avec lequel il avait conquis la Coupe de la Ligue en 2013 sous les couleurs stéphanoises. sg/gca

(AFP)

Votre opinion