Publié

footCoupe d'Angleterre - Sans souci pour Chelsea, Tottenham et Leicester inséparables (PAPIER GENERAL)

Londres, 10 jan 2016 (AFP) - Tottenham et Leicester, inséparables (2-2), devront rejouer en Coupe d'Angleterre alors que Chelsea a assuré sa qualification dimanche contre Scunthorpe (2-0), après l'élimination surprise dès les 32e de finale de Swansea à Oxford (3-2), chez une D4.

Les "Foxes", précédents leaders de Premier League, ont montré à White Hart Lane qu'ils n'étaient pas en train de couler, malgré un troisième matche nul d'affilée. Contrairement aux "Swans", vaincu par un modeste représentant de League Two, les "Blues" n'ont pas fait mentir la hiérarchie en repoussant aisément les assauts de Scunthorpe, valeureuse équipe de D3. Pour Leicester, ce score de parité, obtenus sans ses meilleurs buteurs Vardy et Mahrez, sera difficile à digérer. Les Londoniens ont obtenu le droit de rejouer grâce à un penalty sévère transformé par un Kane en toute fin de match (89). Le 2e et le 4e de Premier League, qui se retrouveront dès mercredi en championnat à White Hart Lane, ne vont donc pas se quitter en janvier et ce match supplémentaire ne fait sûrement pas leurs affaires. Les "Spurs", sans Lloris ni Lamela, évitent de peu une troisième élimination d'affilée contre cet adversaire accrocheur après celles de 2006 et 2015. Ils avaient pourtant ouvert le score par Eriksen dès la 8e minute, mais l'égalisation contre le cours du jeu de Wasilewski sur un corner de Gray (19) , arrivé cette semaine, a déréglé leur domination. Jusqu'à ce final qui va faire jaser, Tottenham n'a ensuite cessé de buter sur la défense des "Foxes" et, tout juste entré en jeu, Okazaki a continué de sanctionner les approximations londoniennes sur un nouveau corner mal dégagé (1-2, 48). Si tout n'est toujours pas parfait à Chelsea, les "Blues" continuent eux de présenter après le cinquième match de Guus Hiddink un visage plus avenant que celui qu'ils avaient avant l'éviction de José Mourinho. Après leur 3-0 à Crystal Palace, les voilà donc nantis de deux victoires en 2016. Partis sérieusement avec une équipe solide face à un adversaire logiquement timoré, ils ont pris l'avantage dès la 13e minute par Costa, qui a inscrit avec son style si peu esthétique son quatrième but en trois matches. Autant que lors des cinq premiers mois de compétition... Ils ont toutefois levé un peu le pied ensuite et Scunthorpe en a profité pour sortir de sa réserve et même trouver le poteau de Begovic (87). Après un penalty refusé au dangereux Van Veen (55) et alors que le match se durcissait un peu, les Londoniens ont senti qu'il valait mieux faire le break. Le remplaçant Loftus-Cheek s'en est chargé (68), inscrivant à 19 ans le premier but de sa jeune carrière à Stamford Bridge. Scunthorpe n'a pourtant pas démérité, mais les Blues enchaînent finalement un troisième match sans encaisser de but, ce qui ne peut pas faire de mal au 14e de l'élite. Et Hiddink reste en course pour décrocher sa deuxièMe FA Cup après celle lors de son premier intérim en 2009. En apéritif, après quelques coups de chaud sur la Premier League vendredi à Liverpool et samedi à Manchester United ou WBA, la première surprise du tour est donc enfin arrivée au lendemain des qualifications tranquilles d'Arsenal et Manchester City. Elle est venue d'Oxford, où le club universitaire a proprement éliminé Swansea. Là-encore, les Gallois de l'intérimaire Alan Curtis ont pourtant ouvert le score, mais un doublé de Roofe en seconde période les a renvoyés à leur sombre sort en championnat (17e). cd/mam

(AFP)

Ton opinion