19.10.2014 à 21:04

rugbyCoupe d'Europe - La 1re journée en bref (ENCADRE)

LES CHIFFRES 7.

Comme le nombre de doublés inscrits lors de cette 1re journée, dont trois à l'occasion de Saracens-Clermont (30-23). Lors de cette revanche de la dernière demi-finale remportée par les Londoniens (46-6), les ailiers ont ainsi été mis à l'honneur, puisque David Strettle et Chris Ashton ont chacun réalisé un doublé pour les Londoniens, comme l'ancien All Black Zac Guildford pour Clermont, cependant fautif sur le deuxième essai d'Ashton. Autre ailier auteur de deux essais, Yoann Huget avec Toulouse contre Montpellier dimanche (30-23). Le arrière des Ospreys Daniel Evans, dimanche contre Trévise (42-7), et le centre de Glasgow Mark Bennett, samedi face à Bath (37-10), ont aussi fait le doublé, comme l'ailier du Leinster Darragh Fanning dimanche contre les Wasps (25-20). 7. Cela faisait près de sept ans que les Glasgow Warriors n'avaient pas remporté de victoire assortie du bonus offensif sur la scène européenne. Avant leur large succès contre l'ambitieux club anglais de Bath (37-10), il fallait ainsi remonter au 16 novembre 2007 et un succès contre les Italiens de Viadana (41-31) pour voir les Ecossais, qui n'ont jamais atteint les quarts de finale de la Coupe d'Europe, marquer cinq points au classement. LES HOMMES Ian Keatley. Comme à ses plus belles heures marquées par deux titres européens (2006 et 2008), le Munster a forcé la décision à Sale samedi (27-26) par un drop inscrit dans le temps additionnel après une série de pick and go . Le successeur de Ronan O'Gara dans le rôle du finisseur s'appelle Ian Keatley. L'ouvreur âgé de 27 ans, qui compte 2 sélections avec l'Irlande, a également marqué trois transformations et une pénalité pour signer un 100% au pied. Nick Evans. L'ouvreur des Harlequins a inscrit 20 des 25 points de son équipe vendredi à domicile contre Castres (25-9), en passant six pénalités et un drop. Agé de 34 ans, l'ouvreur des All Blacks entre 2004 à 2007 a aussi été décisif sur le seul essai inscrit par les Londoniens en tapant deux coups de pieds successifs par dessus la défense castraise pour envoyer Danny Care derrière la ligne. LES DECLARATIONS "Je veux remercier le sniper qui a abattu George Pisi, il nous a bien rendu service." L'entraîneur des arrière du Racing-Métro, Laurent Labit, ironique à propos de la façon dont le centre de Northampton (battu 20-11) George Pisi a incroyablement laissé échapper tout seul le ballon à 20 mètres de l'en-but alors qu'il filait entre les poteaux, samedi. "On ne peut s'en prendre qu'à nous-mêmes. On est sorti parfois de notre plan de jeu et sur ce genre de match ça se paye cash. Ca bascule sur quelques imprécisions, des petits détails". L'ouvreur de Clermont Camille Lopez, frustré malgré le point de bonus défensif ramené du déplacement chez les Saracens (23-30) samedi. nk/adc

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!