Publié

VoileCoupe de l'America: Luna Rossa sort son AC72 à San Francisco

Luna Rossa, le défi italien pour la Coupe de l'America, a navigué samedi en baie de San Francisco avec son catamaran AC72 malgré les recommandations du comité d'experts qui enquête sur les circonstances de la mort d'un équipier d'Artemis Racing.

Le bateau italien, qui avait déjà navigué à Auckland, a effectué sa première sortie sur les eaux où auront lieu cet été la Coupe Louis-Vuitton (7 juillet-30 août) puis la Coupe de l'America (7-21 septembre), dans "des conditions idéales" selon son skipper Max Sirena, cité par le site internet de Luna Rossa. Cette sortie d'entraînement de trois heures, par des vents légers (entre 3 et 12 noeuds), a été la toute première d'un AC72 (catamaran de 22 m de long à aile rigide) depuis le drame qui a coûté la vie au Britannique Andrew Simpson le 9 mai, quand l'AC72 du défi suédois a chaviré en baie de San Francisco. Le comité d'experts chargé d'élucider les circonstances de cet accident a recommandé cette semaine que les quatre équipes impliquées dans la compétition (les trois challengers -Luna Rossa, Artemis et Emirates Team New Zealand- et le defender américain Oracle) ne sortent pas leur AC72 du hangar jusqu'au 23 mai pour lui laisser le temps d'approfondir son enquête. Les Italiens avaient prévenu vendredi, lorsqu'ils avaient confirmé leur participation à l'épreuve, qu'ils ne comptaient pas respecter cette demande. "D'un point de vue technique, cette première sortie à San Francisco nous a permis d'effectuer des test de sécurité et des manoeuvres mais le vrai aspect été psychologique, a dit Sirena. C'était important pour l'équipage de retourner sur l'eau et de reprendre un mode d'entraînement normal." bpe/abl

(AFP)

Votre opinion