Publié

FootballCoupe des Confédérations - Uruguay: le match contre le Nigeria est capital, prévient Forlan

SALVADOR (Brésil), 18 juin 2013 (AFP) - L'attaquant de l'Uruguay, Diego Forlan, a jugé impérative mardi une victoire contre le Nigeria jeudi à Salvador, pour poursuivre le parcours en Coupe des Confédérations.

"Nous devons gagner contre le Nigeria, c'est le match-clef qu'il faut absolument remporter", a souligné l'ancien attaquant de Manchester United et de l'Atletico Madrid, aujourd'hui au SC Internacional (1re div. brésilienne). "Un nul nous laisserait dans une position inconfortable", a-t-il poursuivi, alors que l'Uruguay affrontera Tahiti lors de la 3e et dernière journée du groupe B tandis que le Nigeria sera opposé à l'Espagne qui aura sans doute déjà son billet en poche pour le dernier carré en poche. Les vainqueurs de la dernière Copa America 2011 se sont inclinés 2 à 1 lors de leur entrée en lice contre l'Espagne, tandis que le Nigeria a étrillé Tahiti 6 à 1. Par ailleurs, Forlan qui évolue dans le Championnat du Brésil depuis juillet 2012, a admis être "surpris" par les manifestations qui se déroulent en marge de la Coupe des Confédérations où des dizaines de milliers de Brésiliens protestent entre autre contre le coût de l'organisation de la Coupe du monde 2014. "Je sais qu'il y a des manifestations par ce que j'ai vu à travers la télévision ou ce que j'ai appris dans la presse", a-t-il souligné sans souhaiter s'appesantir sur la question. L'équipe d'Uruguay a été confrontée indirectement à cette fronde sociale, puisque les employés de l'hôtel de luxe où ils sont hébergés à Salvador de Bahia se sont mis en grève pour obtenir une augmentation de salaire. "La grève a commencé à 7h30 du matin, mais nous n'avons pas eu de problème", a précisé Forlan. ma/tlb/jr/rl

(AFP)

Votre opinion