Publié

Ski alpinCoupe du monde à Levi Myhrer débute comme il avait terminé

Andre Myhrer n'a pas perdu son aplomb cet été.

Meilleur slalomeur la saison dernière, le Suédois a entamé le nouvel exercice par une victoire à Levi (Fin). Le détenteur du globe du slalom est ressorti vainqueur d'un magnifique duel face à Marcel Hirscher. Meilleur temps de la première manche, le Scandinave a résisté à l'assaut de l'Autrichien sur le second tracé, franchissant la ligne avec six centièmes d'avance. Myhrer en est désormais à cinq succès en Coupe du monde, mais surtout à trois victoires consécutives, lui qui avait bouclé l'hiver dernier en s'imposant à Kranjska Gora et Schladming. Quant à Hirscher, il se consolera vite d'avoir laissé filer la victoire pour quelques centièmes. Déjà dans le coup en ouverture de saison en géant à Sölden (3e), le Salzbourgeois a (déjà) pris les commandes du classement général de la Coupe du monde, dont il est le tenant du titre. Dans l'épais brouillard de Levi, les autres slalomeurs sont restés spectateurs du duel Myhrer - Hirscher. Le troisième, le Suédois Jens Byggmark, pointe ainsi à plus de six dixièmes. Côté suisse, l'entre-saison n'a rien changé à l'affaire: le slalom reste une discipline sinistrée. Seul le Nidwaldien Markus Vogel a vaguement sauvé l'honneur en se classant 17e. Aucun autre coureur helvétique n'est parvenu à se qualifier pour la seconde manche. Privé de compétition depuis mars 2011 (blessures aux genoux), Marc Gini a conclu son retour sur une 45e place. Reto Schmidiger a complètement manqué son affaire (55e), même s'il a lui aussi quelques excuses à faire valoir (contusions au coude). Quant aux néophytes valaisans Ramon Zenhäusern (1ère Coupe du monde) et Daniel Yule (2e), ils sont encore très loin du compte. Tous deux ont échoué au-delà de la 60e place. A noter finalement pour l'anecdote que les éliminations ont été très rares sur la piste «Levi Black», il est vrai dénuée de pièges. Fait rarissime dans cette discipilne, il a fallu attendre le dossard 41, celui de l'Italien Roberto Nani, pour qu'un coureur ne rallie pas l'arrivée. La Coupe du monde messieurs reprendra ses droits dans deux semaines pour la tournée nord-américaine. Avec, pour débuter, une descente et un super-G à Lake Louise (Can) les 24 et 25 novembre. Note aux rédactions: 1ère version, sera complétée

(SI)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!