Publié

rugbyCoupe du monde dames - France - pays de Galles: déclarations

Marcoussis (France), 1 août 2014 (AFP) - Gaëlle Mignot, capitaine du XV de France dames: Il y avait beaucoup d'excitation et d'impatience et ça nous a causé des soucis aussi.

Ca nous a fait rater des occasions, on a vendangé quelques essais. On a mis du temps à mettre ce quatrième essai (synonyme de bonus). On est tombé sur une équipe galloise qui nous a mis beaucoup de pression et il a fallu du temps pour que le jeu se mette en place. C'est un événement que l'on attendait depuis un long moment." Christian Galonnier, entraîneur du XV de France dames: "On sentait les filles assez impatientes d'attaquer la compet. On ne savait pas très bien par quel bout prendre ces Galloises. On savait qu'elles avaient bien bossé, on les connaît depuis un petit moment. L'engagement physique qu'elles ont mis pendant la première demi-heure de jeu nous a contraint. Après, on avait basé notre travail sur l'aspect défensif et je dois dire que là-dessus c'est positif. On n'a pas pris d'essai et on a su contenir les Galloises dans leur camp." Marjorie Mayans, centre du XV de France dames: "On a fait un gros match défensif mais il y a beaucoup de choses à rectifier. Il y a eu beaucoup d'approximations, de fautes, sans doute car il y avait beaucoup de stress et de pression. Il faudra rectifier ça contre l'Afrique du Sud (mardi, ndlr). Mais je ne me fais pas de soucis, avec moins de stress et de pression, ça devrait bien se passer. L'objectif est atteint avec ce point de bonus offensif. On est très contentes d'avoir gagné contre cette équipe galloise très agressive dans les rucks et sur les plaquages. Il faudra mettre encore plus d'agressivité contre l'Afrique du Sud. Elles vont arriver très méfiantes et revanchardes (la France a battu l'Afrique du Sud 46 à 8 en préparation en juillet)." jmt-nk/jde

(AFP)

Ton opinion