Publié

skiCoupe du monde/Garmisch/Descente: Kilde, la révélation norvégienne (COMPTE RENDU)

Garmisch-Partenkirchen (Allemagne), 30 jan 2016 (AFP) - Son patron Aksel Lund Svindal hospitalisé, le Norvégien Aleksander Aamodt Kilde a assuré la relève en signant son premier succès en Coupe du monde de ski alpin, samedi sur la descente de Garmisch-Partenkirchen.

A 23 ans, Kilde a réussi son coup avec le dossard 30, délogeant de 22 centièmes un autre néophyte, le Slovène Bostjan Kline, jamais entré dans le top-10 chez les grands depuis son titre mondial juniors en 2011. "C'est une superbe journée! Au départ, j'espérais seulement une place dans le top-10 alors ça a été incroyable de voit du vert (meilleur temps sur l'écran) en franchissant la ligne", s'est réjoui Kilde tout sourire dans une aire d'arrivée baignée de soleil. Une performance qui n'a pas échappé à Svindal: "Je suis out pour la saison et voilà qu'un gars se révèle et gagne. Aleksander le grand!! Félicitations", a twitté le maître de la vitesse depuis son lit d'hôpital. En net progrès depuis le début de l'hiver, Kilde a décroché son deuxième podium après la 3e place au super-G de Val Gardena le 18 décembre. Le secret ? "C'est beaucoup de travail l'été, on s'entraîne fort physiquement. Il y a encore du travail, mais je suis sur la bonne voie", a ajouté le blondinet qui aura une occasion de confirmer sur le géant dominical, spécialité dont il fut champion du monde juniors en 2013. Kline a cru longtemps être enfin un grand, avec un temps de référence claqué avec le dossard 3 et sur lequel le Suisse Beat Feuz et l'Italien Christof Innerhofer avaient buté pour quelques centièmes. Mais le Slovène de 25 ans a dû se contenter de la 2e marche alors que l'expérimenté Feuz (à 24/100 du vainqueur) confirmait son retour en forme avec le 18e podium de sa carrière. Si Kline et Kilde ont brillé, c'est aussi parce que les favoris n'ont pas été à la hauteur de leurs ambitions en l'absence désormais de maitre Svindal. Une semaine après son triomphe sur la Streif, l'Italien Peter Fill est rentré dans le rang (11e), pour rester à plus de 100 points de Svindal au classement Coupe du monde de descente. Pire pour l'Autrichien Hannes Reichelt. Meilleur temps de l'unique entraînement, jeudi, après sa boite à Kitzbuehl, le lauréat 2015 est sorti de la piste. Tout comme le Canadien Erick Guay, dans un jardin où il avait triomphé à trois reprises dont la conquête du titre mondial en 2011. Le Français Adrien Théaux a décroché une belle 5e place (à 29/100) lui permettant de s'installer au 3e rang du classement Coupe du monde de la discipline devant son compatriote Guillermo Fayed, décevant 22e. sg/dhe

(AFP)

Ton opinion