Publié

skiCoupe du monde - Pietilae-Holmner retrouve la victoire à domicile (COMPTE RENDU)

Åre (Suède), 13 déc 2014 (AFP) - La Suédoise Maria Pietilae-Holmner a clos une attente de quatre ans en remportant samedi le slalom d'Äre, sa 3e victoire en Coupe du monde de ski alpin, devant la polyvalente slovène Tina Maze et une autre Suédoise, Frida Hansdotter.

Avec ce 5e podium saisonnier, pour trois victoires, Maze a fait le trou au classement général, 560 points contre 303 pour l'Autrichienne Anna Fenninger, la tenante du gros Globe de cristal qui reste à l'écart du slalom. Pour devancer Maze de 6/100e, Pietilae-Holmner a dû se convaincre que la victoire était à nouveau possible et que l'occasion était trop belle à Äre. "C'est incroyable tout ce temps (sans gagner). Je m'étais promis de profiter de cette épreuve à domicile", a déclaré la Suédoise, en larmes. Äre jalonne en effet la carrière de la skieuse d'Umea (nord). Elle révéla Maria à 20 ans qui, lors des Mondiaux de février 2007, remporta la médaille d'argent du géant. Débutante en Coupe du monde à 16 ans, la jeune fille était attendue pour une carrière de premier plan. Sans démériter, elle dut déchanter. Certes, il y eut une embellie entre fin novembre 2010 (victoire en slalom à Aspen) et février 2011 (médaillée de bronze aux Mondiaux 2011 en slalom), avec au milieu une première place lors du parallèle de Munich. Mais une blessure en janvier 2012, lors d'un entraînement, au genou gauche, avec rupture des ligaments croisés antérieurs, lui fit perdre une saison et demie. 2014 aura été l'année de la renaissance, avec encore Äre comme témoin (2e du slalom le 8 mars 2014). Au sein du groupe technique des "jaune et bleu", entraîné par l'Italien Christian Thoma, Hansdotter s'est offert un nouveau podium, le troisième de suite entre les piquets serrés, le jour de son 29e anniversaire. Le slalom ne s'est pas encore trouvé de patronne cette saison, avec trois lauréates différentes. Avant Pietilae-Holmner, Maze avait dominé à Levi (Finlande) et l'Autrichienne Nicole Hosp avait créé la surprise à Aspen. Championne olympique et du monde, la jeune Américaine Mikaela Shiffrin a terminé à 2/100e de Hansdotter, encore à la recherche d'un premier podium cette saison dans sa discipline de prédilection. La Teenager connaît probablement le phénomène de régression qui touche les techniciens dès lors qu'ils étendent leur domaine à la vitesse. L'été dernier, la prodige du Colorado a surtout travaillé le géant et le super-G. asc/adc

(AFP)

Votre opinion