Publié

skiCoupe du monde - Slalom de Santa Caterina: avec Nina Loeseth, les Norvégiennes retrouvent l'honneur (COMPTE RENDU)

Paris, 5 jan 2016 (AFP) - Nina Loeseth, au bonheur d'un premier succès en Coupe du monde à 26 ans, mardi en slalom à Santa Caterina, a sorti les skieuses norvégiennes d'un long anonymat rendu encore plus pénible par la réussite de leurs collègues masculins.

Entre les piquets serrés, la dernière victoire d'une Viking remontait au 6 janvier 2000 à Maribor (Slovénie), signée par Trine Bakke.

Et la dernière tout court avait été Andrine Flemmen, lauréate le 26 octobre 2002 du géant d'ouverture de Sölden, en Autriche, ex aequo avec l'Autrichienne Nicole Hosp et la Slovène Tina Maze. Du jamais vu en Coupe du monde.

Jusqu'à son premier podium sur le circuit majeur, le 4 janvier 2015 à Zagreb (3e du slalom), l'histoire pour Nina Loeseth était surtout familiale. Les soeurs Lene, Nina et Mona avaient connu leur heure de gloire au départ du slalom des Mondiaux 2009, le 14 février 2009 à Val d'Isère, sur la sévère pente de Bellevarde. Mais aucune n'avait terminé la première manche.

Sourire solaire, Nina a donc fêté de la plus belle des manières le premier anniversaire de son podium inaugural à Zagreb, en se déplaçant de quelque 600 km à l'est. En effet, la station lombarde de Santa Caterina Valfurva a remplacé l'étape de Zagreb, annulée par manque de neige sur les hauteurs de la capitale croate.

Cette saison, Nina Loeseth a franchi un palier supplémentaire, avec désormais trois podiums au compteur, dont une deuxième place en géant en décembre à Courchevel.

"Les succès des Attacking Vikings ? C'est une source d'inspiration, ils ont créé une culture de la victoire", avait répondu pour l'occasion la jeune femme. Et de souligner qu'un "trou entre deux générations" était la cause principale de la discrétion de l'équipe féminine.

L'absence sur blessure de la prodige américaine Mikaela Shiffrin, ogresse du slalom depuis trois saisons, a aussi ouvert la porte à Nina.

Nouvelle venue, la Suissesse Charlotte Chable, 21 ans, a failli s'y glisser. Deuxième après le premier parcours, à 25/100e de Loeseth, la Vaudoise est tombée sur le second tracé. Mais le style ne trompe pas.

A plus d'une seconde de Loeseth, la Tchèque Sarka Strachova et la Slovaque Veronika Vélez-Zuzuolva ont complété le podium. Un coup de jeune pour Strachova qui, sous son nom de jeune fille (Zahrobska), avait empoché la médaille de bronze aux Mondiaux de Bormio 2005, dont les épreuves féminines avaient été disputées à Santa Caterina.

La Suissesse Lara Gut, leader du classement général, et l'Américaine Lindsey Vonn, reine de la vitesse, étaient absentes en Italie. Elles reprendront leur duel au sommet le week-end prochain à Zauchensee, en Autriche, à l'occasion d'une descente sprint (en deux manches) et d'un super-G.

asc/rr

(AFP)

Votre opinion