Publié

skiCoupe du monde/Sölden - Géant messieurs: déclarations

Sölden (Autriche), 25 oct 2015 (AFP) - Ted Ligety (USA, 1er): "Ici, je m'entraîne depuis plusieurs années (Sölden est la base de la sélection américaine en Europe, ndlr) et c'est une piste qui me convient.

Je savais que j'étais en forme mais la première course est toujours une inconnue, on ne sait pas où en sont les adversaires. Et puis l'an dernier, alors que je restais sur trois victoires consécutives, ça n'avait pas été super (10e). Le rêve, désormais, ce serait la Coupe du monde générale." Thomas Fanara (FRA, 2e): "Ca serait quand même dommage de se plaindre. J'ai tout donné et je préfère penser positif. Je n'ai pas perdu la première place, j'ai conquis la deuxième. Je suis fier d'être entre ces deux grands champions. En franchissant la ligne, je me dis que j'ai fait le boulot. Puis, au rythme des chronos intermédiaires de Marcel et de Ted, c'est une suite de sentiments contradictoires. Quand Marcel (Hirscher) échoue pour 2/100e, j'y crois quelques secondes, le temps du premier intermédiaire de Ted. Cette course est une référence sur laquelle je peux m'appuyer." Marcel Hirscher (AUT, 3e): "Cela n'a pas toujours été facile ces dernières semaines à l'entraînement, avec les conditions climatiques difficiles (chaleur), la pression et le besoin d'innover pour se remotiver. J'ai fait de mon mieux chaque jour à l'entraînement et aussi essayé de nouvelles activités (canoë, escalade). Pour moi, c'est important de ne pas quitter le podium. Que Thomas soit à ce niveau ne m'étonne pas. Si vous m'aviez demandé avant cette course les cinq meilleurs géantistes des dernières saisons, j'aurais cité Thomas. Il a une technique parfaite, il est agressif. Après sa blessure (une seconde opération à un genou), il est revenu fort. J'aurais été vraiment content s'il avait gagné." asc/pyv

(AFP)

Ton opinion