Golfe Persique - Coups de semonce de l’US Navy à des bateaux iraniens
Publié

Golfe PersiqueCoups de semonce de l’US Navy à des bateaux iraniens

Les trois bateaux des garde-côtes iraniens qui s’étaient approchés à moins de 70 mètres de navires américains avaient poursuivi leurs manœuvres malgré les avertissements.

L’incident a eu lieu vers 20 heures, lorsque trois vedettes des garde-côtes iraniennes se sont approchées à moins de 70 mètres de USS Firebolt, (Photo d’illustration Mass Communication Specialist 2nd Class Michael J. Lieberknecht / US NAVY / AFP)

L’incident a eu lieu vers 20 heures, lorsque trois vedettes des garde-côtes iraniennes se sont approchées à moins de 70 mètres de USS Firebolt, (Photo d’illustration Mass Communication Specialist 2nd Class Michael J. Lieberknecht / US NAVY / AFP)

AFP

L’US Navy a lancé lundi des tirs de sommation à l’intention de trois bateaux des garde-côtes iraniens qui s’étaient trop approchés de deux de ses navires de guerre dans le Golfe, a annoncé mardi la Ve flotte américaine.

L’incident a eu lieu vers 20 heures, lorsque trois vedettes rapides de l’unité des garde-côtes du Corps des gardiens de la révolution se sont approchées à moins de 70 mètres du patrouilleur de l’US Navy USS Firebolt et du bateau des garde-côtes américains Baranoff, a précisé une porte-parole de la Ve flotte basée à Bahreïn, le commandant Rebecca Rebarich, dans un communiqué.

Les équipages américains ont lancé plusieurs avertissements verbaux aux équipages iraniens, par les radios de bords ainsi qu’au mégaphone, «mais les vedettes iraniennes ont poursuivi leurs manœuvres», a-t-elle précisé. «L’équipage du Firebolt a alors tiré plusieurs coups de semonce et les bateaux des Gardiens de la révolution se sont éloignés.» Selon l’US Navy, les deux navires américains effectuaient des «patrouilles de routine dans les eaux internationales».

Il s’agit du deuxième incident entre l’US Navy et des bateaux iraniens depuis le début de l’année. C’est la première fois depuis 2017 que la marine américaine en vient à lancer des tirs d’avertissement. La Ve Flotte avait révélé plus tôt mardi que des bateaux des Gardiens de la Révolution iraniens s’étaient approchés «de manière agressive» de deux navires américains dans le Golfe le 2 avril.

Un navire iranien Harth 55, ainsi que trois vedettes rapides, s’étaient alors approchés à environ 64 mètres des navires américains Wrangell et Monomoy, qui effectuaient des patrouilles de routine dans le Golfe. Le Wrangell avait manœuvré pour éviter la collision «tout en faisant retentir cinq brefs coups de corne».

Ces incidents ont eu lieu alors que des pourparlers se tiennent à Vienne avec l’Iran sur un retour des États-Unis à un accord sur le nucléaire iranien de 2015, dont s’était retiré l’ancien président américain Donald Trump.

(AFP)

Votre opinion

2 commentaires