Canton de Vaud: Courriers administratifs plus clairs à l'étude
Publié

Canton de VaudCourriers administratifs plus clairs à l'étude

Les élus souhaitent simplifier la communication entre administration et citoyens.

La conseillère nationale Isabelle Chevalley.

La conseillère nationale Isabelle Chevalley.

Keystone

Les députés vaudois sont tous d'accord: il faut rendre les courriers de l'administration cantonale plus compréhensibles au citoyen lambda.

Particulièrement ceux des impôts, ont relevé mardi certains élus.

Acronymes indigestes, «phrases sibyllines», la communication de l'administration peut donner des sueurs froides à ses destinataires. Des courriers contiennent parfois des «phrases incompréhensibles», résume ainsi la députée de La Gauche Christiane Jaquet-Berger. A tel point que certains citoyens «sont dégoûtés de lire la suite».

S'appuyant en partie sur une motion de l'ex-députée Isabelle Chevalley (Vert'libérale) déposée il y a cinq ans, les textes soumis par le Conseil d'Etat proposent entre autres de codifier l'usage des abréviations et des acronymes. Il veut aussi préciser clairement à quelle loi les courriers font référence.

Ce texte vise notamment à «instaurer une culture de la communication», a souligné le rapporteur de commission, le PLR Mathieu Blanc. Et d'ajouter que le gouvernement et la Chancellerie travaillent déjà en ce sens. Le Grand Conseil l'a suivi sans broncher.

(ats)

Votre opinion