Royaume-Uni – Course hippique rebaptisée pour éviter tout lien avec le prince Andrew
Publié

Royaume-UniCourse hippique rebaptisée pour éviter tout lien avec le prince Andrew

The Duke of York Stakes avait été ainsi nommée en l’honneur d’un autre duc d’York. Mais ses organisateurs craignent d’être associés au fils de la reine Élisabeth accusé d’agressions sexuelles.

Le prince Andrew, photographié ici en 2017 entre ses filles, Eugenie (en rouge) et Beatrice (en bleu), ne pourra plus être associé par erreur à la course hippique The Duke of York Stakes.

Le prince Andrew, photographié ici en 2017 entre ses filles, Eugenie (en rouge) et Beatrice (en bleu), ne pourra plus être associé par erreur à la course hippique The Duke of York Stakes.

AFP

Une course hippique britannique, The Duke of York Stakes, va être rebaptisée pour éviter de voir son image associée au prince Andrew, le duc d’York, tombé en disgrâce après avoir été accusé d’agressions sexuelles.

«La [course] a été baptisée en l’honneur de prince George, qui est devenu le roi George V», a expliqué James Brennan, le responsable du marketing et du parrainage de l’hippodrome, au journal local «The Yorkshire Post».

«Cela n’a jamais été directement lié au prince Andrew. Avec cela en tête, nous allons cependant réfléchir à la façon de rendre le nom plus clair par rapport à son histoire, et au fait que le nom fasse référence à un duc d’York complètement différent.»

La course pourrait être rebaptisée le 1895 Duke Of York Stakes, avec la date depuis laquelle elle porte ce nom.

Ni titres militaires, ni titre royal

Pour rappel, une Américaine, Virginia Giuffre, accuse Andrew, deuxième fils de la reine Élisabeth II, d’agressions sexuelles en 2001, quand elle avait 17 ans. Le prince Andrew conteste vigoureusement ces accusations.

Sous la menace d’un procès au civil aux États-Unis, le prince a perdu ses titres militaires et n’utilisera par ailleurs plus l’appellation d’«altesse royale» à titre officiel.

Il s’était retiré de la vie publique depuis une interview calamiteuse à la BBC à l’automne 2019, où il avait affirmé n’avoir aucun souvenir d’avoir rencontré Virginia Giuffre et défendu son amitié avec Jeffrey Epstein, retrouvé pendu en prison.

(AFP)

Votre opinion

1 commentaire