Cinéma: Covid oblige, le septième art n’a pas fait recette en 2020
Publié

CinémaCovid oblige, le septième art n’a pas fait recette en 2020

Selon l’OFS, le nombre d’entrées dans les salles obscures suisses a chuté de 65% l’année dernière. L’offre de nouveaux films, elle, a baissé de moitié.

En raison de la baisse de l’offre de nouveaux films et des restrictions sanitaires, le nombre d’entrées enregistré par les cinémas suisses s’est effondré en 2020.

En raison de la baisse de l’offre de nouveaux films et des restrictions sanitaires, le nombre d’entrées enregistré par les cinémas suisses s’est effondré en 2020.

Odile Meylan/VQH

En 2020, les cinémas suisses ont enregistré 4,3 millions d’entrées et fait 67 millions de francs de recettes de billetterie. Soit le tiers de l’année précédente, révèle l’Office fédéral de la statistique, dans un communiqué. Le nombre de salles obscures n’a, lui, que légèrement reculé.

Selon les chiffres de la statistique du film et du cinéma publiés mardi, c’est en Suisse romande et en Suisse italienne que le recul des entrées a été le plus important: dans ces deux régions, le nombre de tickets vendus a baissé d’environ 70%,

L’année dernière, 283 nouveaux films ont été projetés dans les cinémas suisses (premières visions), soit environ 43% de moins que l’année précédente. Le recul le plus net s’observe pour les productions américaines (–56%, 56 films). Le nombre de premières visions de longs métrages européens a reculé, lui, de 43% (148 films).

Part de marché record pour les films suisses

Le nombre limité de productions «made in USA» à être arrivées sur les écrans a eu notamment pour effet de laisser la voie libre aux productions helvétiques: les films suisses ont ainsi atteint une part de marché record de 14% l’an dernier.

Les films suisses ont aussi obtenu de très bons résultats en chiffres absolus: environ 600’000 entrées. C’est le film «Platzspitzbaby» qui s’est taillé la part du lion, avec plus de 320’000 entrées. Lancé dès janvier en Suisse alémanique, ce film a notablement contribué à la part de marché élevée du cinéma suisse dans cette région linguistique (17%).

Malgré le recul important de l’offre de films et des entrées, le nombre de cinémas et de salles n’a que légèrement reculé en 2020. Au total, 263 cinémas (–6) et 601 salles (–4) étaient en activité en Suisse en 2020. Le nombre de projections a cependant diminué de moitié (environ 315’000) par rapport à l’année précédente.

(comm/egr)

Votre opinion