Actualisé 25.03.2020 à 11:26

RussieSéisme aux Kouriles: alerte au tsunami levée

Les îles, dans l'Extrême-Orient russe, ont été secouées par un séisme de 7,2 sur l'échelle de Richter. Des habitants ont été évacués.

Les Kouriles du Nord sont situées à côté des îles Kouriles du Sud revendiquées par le Japon.

Les Kouriles du Nord sont situées à côté des îles Kouriles du Sud revendiquées par le Japon.

Un séisme de magnitude 7,2 s'est produit mercredi matin au large des îles Kouriles, dans l'Extrême-Orient russe, et des évacuations ont eu lieu en raison du risque d'un tsunami, ont indiqué les autorités régionales.

L'épicentre du tremblement de terre était situé à 210 km au sud-est de la ville de Severo-Kourilsk, sur l'île de Paramouchir (Kouriles du Nord), a indiqué l'antenne locale du ministère russe des Situations d'urgence dans un communiqué.

Vague de 50 centimètres

Environ 400 habitants ont été évacués vers une zone de sécurité située sur une colline en raison d'une menace d'un tsunami, selon la même source. Une vague de 50 centimètres de haut s'est abattue sur la ville de Severo-Kourilsk à 5 heures heure suisse, a précisé le communiqué. «Selon de premières informations, aucune victime ni dégât» n'ont été enregistrés, a-t-il souligné.

Dans l'après-midi, l'alerte au tsunami a été levée, a annoncé le ministère des Situations d'urgence. Selon l'Institut de géophysique américain (USGS), la magnitude du séisme s'est établie à 7,5. Les Kouriles du Nord sont situées à côté des îles Kouriles du Sud revendiquées par le Japon.

Appelées «Territoires du Nord» par le Japon, ces quatre îles --Itouroup (Etorofu en japonais), Kounachir (Kunashiri), Shikotan et Habomai-- font actuellement partie de la région russe de Sakhaline (Extrême-Orient). Ce différend territorial a empêché la signature d'un traité de paix entre Moscou et Tokyo après la fin de la Seconde guerre mondiale.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!