13.10.2020 à 14:02

Valais Fully bientôt «chef-lieu» de la Petite Arvine

Les députés valaisans ont dit oui à un crédit-cadre de 15 millions de francs pour un projet régional qui doit dynamiser les activités liées aux vins, en particulier ceux issus du fameux cépage.

Le projet de développement régional de Fully, qui comprend une quinzaine de projets, avait été approuvé par le Conseil d’Etat en avril.

Le projet de développement régional de Fully, qui comprend une quinzaine de projets, avait été approuvé par le Conseil d’Etat en avril.

KEYSTONE

Le Grand Conseil valaisan a voté un crédit-cadre de 14,7 millions de francs pour le projet de développement régional (PDR) intitulé «Fully Destination Petite Arvine». Les députés ont accepté à l’unanimité de débloquer cette enveloppe pour dynamiser l’oenotourisme de la commune.

Maison de la Petite Arvine, sentiers didactiques dans les vignes, construction d’un rucher agro-viticole: le projet de développement régional de Fully, qui comprend une quinzaine de projets partiels d’orientations différentes, avait été approuvé par le Conseil d’Etat valaisan en avril.

En plénum, si les députés ont fait part de leur soutien, certains se sont aussi demandé pourquoi Fully serait désormais le «chef-lieu» de la Petite Arvine. Sachant que le cépage est produit par presque toutes les communes viticoles du canton.

«Ils sont les premiers à s’être positionnés» sur la question, a répondu le conseiller d’Etat en charge de l’économie Christophe Darbellay. Ce dernier a souligné qu’on associait bien l’Amigne à Vétroz, le Pinot Noir à Salquenen ou encore l’Humagne Blanche à Leytron. Il a dans la foulée appelé tous les intéressés à déposer des projets pour redynamiser l’agriculture valaisanne.

Projet sur six ans

Il s’agit du cinquième projet de développement régional traité après Illiez, Finges, Grand Entremont ou encore Hérens. Relevé par plusieurs députés, le manque de synergies entre ces différents PDR nécessite d’être investigué, a reconnu Christophe Darbellay, qui s’est engagé à réfléchir avec ses services à trouver un chapeau commun à tous ces projets.

Celui de Fully est prévu sur six ans. Son but est de dynamiser les activités et services liés à la production et la commercialisation de vins, en particulier ceux issus du cépage Petite Arvine, mais aussi des produits agricoles provenant essentiellement du terroir de la commune.

Le volume d’investissement total se monte à 26 millions de francs. Les contributions de la Confédération et du canton s’élèvent à 9,26 millions de francs, auxquelles s’ajoutent des crédits sans intérêt à rembourser d’un montant de 5,45 millions de francs.

(ATS/NXP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!