30.05.2020 à 11:56

Credit Suisse: 2,8 milliards de prêts accordés

Covid-19 en Suisse

Credit Suisse (CS) a accordé 15’400 prêts. Pour le patron de la banque, CS est «robuste», même si la crise du coronavirus laissera des traces.

Urs Rohner, président du conseil d’administration de la banque Credit Suisse. (Photo d'archive)

Urs Rohner, président du conseil d’administration de la banque Credit Suisse. (Photo d'archive)

Keystone

Credit Suisse (CS) a accordé 15’400 prêts pour un montant total de 2,8 milliards de francs dans le cadre de la crise du coronavirus. Le nouveau système a bien fonctionné, a déclaré Urs Rohner, président du conseil d’administration de la banque, à l’émission «Saturday Show» de Radio SRF.

Les petites entreprises ont bénéficié au total de 2,2 milliards. Ces crédits, limités à 500’000 francs, sont garantis à 100% par la Confédération. Le reste de la somme, quelque 600 millions de francs, représente des prêts. La Confédération ne garantit ces derniers qu’à 85%.

Il était important de rendre l’argent disponible rapidement et d’éviter les goulets d’étranglement de liquidité. Les transactions ont été relativement informelles, possible en 15 minutes, a précisé le patron de la banque. Cela montre qu’en Suisse, quelque chose peut être réalisé très rapidement, même en cas de crise, si tout le monde tire à la même corde, a déclaré M.Rohner.

CS est «robuste»

Le CS a aussi été confronté à des moutons noirs qui ont tenté de frauder un prêt, mais ils n’ont représenté que 0,4 pour cent des cas. Ces gens ont embelli les chiffres des ventes pour obtenir un prêt.

D’après son patron, CS est «robuste», même si la crise du coronavirus laissera des traces. Il faut attendre le développement dans les prochains trimestres. Les entreprises en Suisse sont bien capitalisées et disposent de réserves, l’activité continue relativement normalement. Sur le plan international, cependant, la situation est différente. La banque devrait prendre des dispositions, a nuancé Urs Rohner.

À l’interne, ce dernier n’a pas caché que des réductions d’effectifs seraient nécessaires dans certains secteurs à moyen terme. La crise a accéléré la numérisation de certaines activités, justifie-t-il.

En publiant jeudi ses résultats trimestriels, UBS a elle aussi fait le point sur son les prêts accordés. Jusqu’ici, l’autre grande banque a octroyé plus de 21’000 crédits garantis par la Confédération aux petites et moyennes entreprises suisses affectées par le coronavirus. Le volume total de ces prêts s’élève à 2,5 milliards.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!