Etats-Unis: Credit Suisse paye très cher sa surveillance
Publié

Etats-UnisCredit Suisse paye très cher sa surveillance

La banque suisse doit débourser 22 millions par mois pour boucler son différend fiscal avec les Etats-Unis. Sans garantie qu'elle pourra éviter de nouvelles poursuites.

par
Pascal Schmuck
Zurich
Le Credit Suisse est obligée de faire contre mauvaise fortune bon cœur.

Le Credit Suisse est obligée de faire contre mauvaise fortune bon cœur.

Keystone

Lorsque le Credit Suisse a conclu un accord avec la justice américaine en mai 2014 pour échapper aux poursuites, la banque a consenti à l'installation en ses murs et à ses frais pendant deux ans d'un surveillant nommé par le Department of Financial Services (DFS) de New York.

Votre opinion