08.03.2017 à 10:49

AccordsCrimes sexuels: Berne et Bangkok s'unissent

La Suisse et la Thaïlande ont signé un mémorandum pour mieux lutter contre l'exploitation sexuelle, la pédocriminalité, le crime organisé et le trafic de drogue.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration.

Keystone

Grâce à cette collaboration, la Suisse et la Thaïlande «seront en mesure de se soutenir mutuellement lors d'investigations policières et d'intensifier leur poursuite pénale», indique un communiqué de l'Office fédéral de la police (fedpol). Sont visées en particulier: la traite d'êtres humains et l'exploitation sexuelle des enfants.

Fedpol sera l'organe compétent pour la coordination. L'attaché de police suisse en place à Bangkok depuis 2004 aura également un rôle important à jouer dans cette collaboration. Des groupes de travail helvético-thaïlandais pourraient aussi être créés pour lutter contre le crime organisé, notamment le trafic de drogue.

Communication plus rapide

Le mémorandum d'entente devrait permettre un échange plus rapide d'informations dites stratégiques (policières ou opérationnelles) via notamment le canal de l'organisation internationale de coopération policière Interpol, dont le siège est à Lyon, en France.

Il devrait être à l'avenir plus aisé de «localiser les criminels connus en Thaïlande et de vérifier leurs déplacements», notamment en ce qui concerne la pédocriminalité, précise le communiqué.

Des procédures d'enquêtes facilitées seront encouragées et les demandes d'entraide judiciaire pourront être réglées plus rapidement dans le cadre d'enquêtes, indique fedpol. La Suisse et la Thaïlande entendent également mettre en commun leur expertise contre le trafic de migrants, la cybercriminalité et le blanchiment d'argent.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!