Football - Cristiano Ronaldo bat le record absolu de buts en sélection

Actualisé

FootballCristiano Ronaldo bat le record absolu de buts en sélection

Contre l’Irlande, ce mercredi, «CR7» a inscrit son 110e but avec le Portugal. Il dépasse l’Iranien Ali Daei et établit un nouveau record mondial.

Cristiano Ronaldo célèbre son but avec ses coéquipiers.

Cristiano Ronaldo célèbre son but avec ses coéquipiers.

AFP

Cristiano Ronaldo a établi un nouveau record mondial de buts en sélection en inscrivant ses 110e et 111e réalisations en 180 matches avec le Portugal, pour renverser la vapeur contre l'Irlande (2-1), mercredi à Faro lors de la 4e journée des qualifications pour le Mondial 2022.

L'attaquant de 36 ans, tout juste transféré de la Juventus pour revenir à Manchester United, a marqué deux fois de la tête en toute fin de rencontre (89e et 90e+6), alors que l'Irlande menait depuis la fin de la première période grâce à un but d'Egan (45e). Ce doublé historique de «CR7», un de plus, permet aux Portugais de rester au contact des Serbes qui ont facilement disposé du Qatar (4-0), invité spécial du groupe A.

Le quintuple Ballon d’Or, qui avait manqué l'occasion d'ouvrir le score sur penalty en début de match, partageait ce record avec Ali Daei, auteur de 109 buts en 149 rencontres entre 1992 et 2006, depuis le doublé signé face à la France à l'Euro en juin dernier.

Cristiano Ronaldo cumulait déjà les records de meilleur buteur de l'histoire de la Ligue des champions (134) et de l'Euro (14), mais aussi des sélections européennes (84) ou encore du Real Madrid (450).

Le natif de Madère, qui a débuté avec la Seleçao en août 2003, a signé son premier but international face à la Grèce, en ouverture de l'Euro 2004 organisé au Portugal.

L'Irlande, contre laquelle il n'avait jamais marqué, est devenue mercredi la 44e sélection victime de l'artilleur portugais, auteur notamment de deux quadruplés et sept triplés au cours de sa carrière internationale.

Alors que le Portugal affrontera le Qatar samedi en amical, puis l'Azerbaïdjan mardi prochain en qualifications pour le Mondial-2022, Ronaldo aura désormais l'occasion de dépasser les 180 sélections de l'Espagnol Sergio Ramos, non convoqué avec la «Roja», pour devenir le joueur le plus capé avec une sélection européenne.

La France s’en sort bien

Pendant ce temps à Strasbourg, dans le groupe D, les champions du monde français opposés à la Bosnie-Herzégovine se sont d'abord fait surprendre par un tir tendu de l'inoxydable Edin Dzeko (36e), 35 ans et 115 sélections, et ont égalisé quatre minutes plus tard grâce à Antoine Griezmann (40e). Puis plus rien.

L'expulsion de Jules Koundé, cinq minutes après la reprise, a facilité la tâche des Bosniens. Mais les Bleus, finalement tenus en échec (1-1), ne s'en sortent pas si mal car l'Ukraine a aussi dû se contenter d'un match nul (2-2) au Kazakhstan, lanterne rouge de ce groupe D.

Demi-finaliste de l'Euro en juillet, le Danemark est toujours bien installé en tête du groupe F. La venue de l'Ecosse, deuxième avant ce match, n'a été qu'une formalité pour les Danois (2-0) qui repoussent les Ecossais à sept longueurs.

Un autre duel de haut de tableau, dans le groupe H, a opposé la Russie et la Croatie, pour une revanche de leur quart de finale du Mondial 2018. Sans qu'il y ait de vainqueur (0-0), comme dans l'autre duel de la soirée, dans ce groupe, entre la Slovaquie et la Slovénie (1-1).

C'était un peu la soirée des matches nuls puisque dans le groupe G la Turquie n'a pas réussi à battre le Monténégro (2-2), pendant que les Pays-Bas allaient faire match nul à Oslo contre la Norvège (1-1) qui a encore pu compter sur un but de l'insatiable Erling Haaland.

()

Ton opinion