Football: Cristiano Ronaldo de retour en Champions League dès septembre?

Publié

FootballCristiano Ronaldo de retour en Champions League dès septembre?

Le Portugais, arrivé lundi soir en Arabie saoudite, aurait une clause dans son contrat qui lui permettrait de rejoindre Newcastle cet été, si jamais les «Magpies» se qualifient pour la prochaine C1.

par
Robin Carrel
Les Saoudiens ont vu les choses en grand.

Les Saoudiens ont vu les choses en grand.

AFP

Comme bien souvent quand quelque chose touche de près ou de loin un actuel ou ex-Madrilène dans l’actualité, Marca en profite pour jeter un pavé dans la mare. Cette fois, le quotidien sportif madrilène, journal le plus lu d’Espagne, a lancé un rocher dans une flaque d’eau. Car elle concerne Cristiano Ronaldo et, forcément, sa supputation a été reprise un peu partout autour de la planète.

Le quotidien ibère a assuré que le séjour de «CR7» à Al Nassr, où il a été présenté en très grande pompe en Arabie saoudite mardi, serait peut-être plus court que prévu.

Le Portugais de bientôt 38 ans – il les aura dans un mois – n’y aurait pas signé qu’un contrat avec un 2 et huit zéros derrière. Il aurait aussi paraphé une entente qui comporte une clause de retour en Angleterre, au cas où le Newcastle United Football Club se qualifiait pour la prochaine Ligue des champions.

Car «comme par hasard», comme il est dit trop souvent depuis le début de la crise du Covid, Al Nassr et les «Magpies» sont détenus par la même entité: le Fonds public d’investissement d'Arabie saoudite. Et Marca l’affirme: si Newcastle termine dans les quatre premiers de Premier League, Ronaldo peut être prêté une saison au club anglais, afin d’y améliorer ses statistiques en C1 et ne pas laisser Lionel Messi lui chiper ses records de buts (141 à 129 pour CR7 actuellement) et de passes décisives (42 à 40).

Une participation du NUFC à la Champions League n’a rien de farfelu, au vu des performances de la phalange d’Eddie Howe cette saison dans le Championnat anglais. Le club de St James' Park, largement boosté par une utilisation intelligente des fonds saoudiens, pointe actuellement à la troisième place de Premier League, à seulement deux longueurs du deuxième Manchester City et devant les habitués du «Big Six» que sont Manchester United (4e), Tottenham (5e), Liverpool (6e) et Chelsea (9e).

Cristiano Ronaldo avait été raillé pour avoir signé en Arabie saoudite après avoir déclaré en 2015 qu’il voulait finir sa carrière avec «dignité» et qu’il ne signerait jamais «aux Etats-Unis, au Qatar ou à Dubaï». Il s’est engagé pour deux saisons et demie avec une équipe saoudienne, mais cet exil doré ne pourrait finalement durer que six mois…

Ton opinion