Publié

Hockey sur glaceCristobal Huet déjà prêt au combat

Le nouveau portier du LHC a écopé de 16 minutes de pénalité contre FR Gottéron, son ancienne formation. Le gardien franco-suisse et les deux équipes sont bien affûtés avant le début du championnat, ce vendredi.

par
Christian Maillard
Keystone

Deux minutes pour avoir jeté le puck dans les gradins (32'51). Une deuxième pénalité pour dureté excessive (36'27''). Une autre infraction (38'27) mineure dans la foulée. Et, enfin, une dernière de dix minutes (58'31''). Pour un comportement anti-sportif. C'est écrit sur le rapport officiel du directeur de jeu, M. Michael Küng.

C'est ainsi que Cristobal Huet, le portier franco-suisse de Lausanne HC, a fêté ses retrouvailles avec FR Gottéron samedi soir à Malley. Il y avait 3165 témoins.

Trente-quatre minutes de méconduite pour les deux formations, dont seize pour le goalie cinq étoiles de Van Boxmeer. Les gants du Franco-Suisse était drôlement électrique pour cette ultime partie "amicale" à six jours de démarrer la saison; vendredi prochain à Bâle.

Mais selon le dernier rempart des Lions, la nervosité n'était pas liée avec la venue à Malley, du visiteur, son précédent employeur, ses ex-potes de vestiaire. "Il y a eu une petite échauffourée devant la cage, c'est tout. Cela n'a rien à voir avec la présence de Fribourg sur la glace. Si j'ai reçu dix minutes c'est parce que l'arbitre n'a pas aimé ce que je lui ai dit." Il sourit Cristobal, car ce n'était pas un poème. Or, pour l'international tricolore, l'essentiel est que son Lausanne HC a réussi sa dernière sortie de préparation. "LHC est bien structuré, discipliné, c'était un bon match pour les deux équipes", confirme l'entraîneur des Dragons, un Hans Kossmann qui a vu son ancien ange-gardien se battre avec Adam Hasani avant que les deux ex-coéquipiers se donnent la main. "C'est la compétition, la tension gentiment monte pour tout le monde", se marre le mentor de la BCF Arena, content, lui également, que son équipe (victorieuse 2-1 à Malley) soit déjà aussi bien affûtée. Le Dragon, en test une dernière fois ce lundi à 19 h 45 contre Pardubice, affrontera les Biennois vendredi.

Pour la petite histoire, la partie "amicale" à la patinoire de Thônex de Sous-Moulin, samedi, entre GE Servette et les Tchèques de Banska Bystrica (5-4 pour les Aigles), a également été marquée par une grosse bagarre, avec Goran Bezina, Julian Walker, Rico Fata et Jonathan Mercier dans les rôles des meneurs. "Mais rien de grave", sourit Louis Matte, l'adjoint d'un club grenat qui s'attaquera à Berne, aux Vernets, ce vendredi. Tout le monde est prêt au(x) combat(s), à jeter, entres autres, des pucks dans les gradins.

Ton opinion