Publié

Hockey sur glaceCristobal Huet : «Là, je suis très fatigué…»

Battus 3-0 par la Russie, les Bleus quittent les Mondiaux remplis de fierté grâce à cette première participation aux quarts de finale depuis 1995. La réaction de Cristobal Huet, le gardien du Lausanne HC et de l'équipe de France.

par
Cyrill Pasche
à Minsk

Cristobal Huet, vous sortez la tête haute des Mondiaux après avoir vaillamment résisté contre la Russie. Votre parcours en Biélorussie a été exceptionnel. Quelle publicité pour le hockey français!

J'ai l'impression que les gens en France ont parlé de notre parcours à Minsk. C'est un peu la seule façon pour nous de faire parler de notre sport : les résultats. C'est cool aussi que l'on soit respecté. Nous avons battu de bonnes équipes (ndlr : Canada et Slovaquie), nous en avons accroché d'autres (République tchèque et Suède). Nous avions un bel état d'esprit.

Que manque-t-il encore à cette équipe de France pour oser rêver d'un exploit contre une grande nation à ce stade de la compétition?

Nous manquons encore de profondeur et de qualité individuelle par rapport aux meilleures équipes, mais nous compensons ces carences grâce à notre collectif et notre état d'esprit.

Allez-vous poursuivre votre carrière internationale?

Je ne sais pas si je vais continuer avec l'équipe de France… Ce n'est pas facile pour ma famille. Là, je prends année après année. Je verrais à la fin de la saison avec Lausanne où j'en suis.

Vous avez vécu une grosse saison avec Lausanne en LNA, puis ces championnats du monde réussis en Biélorussie. Fatigué?

Oui, là je suis très fatigué! Mais c'est normal. Je suis content d'être fatigué, en fait. C'est un bon sentiment.

Ton opinion