Publié

ItalieCroyant à un canular, il raccroche deux fois au nez du pape

Un Italien est venu s'excuser auprès du souverain pontife qui l'avait appelé par téléphone pour le soutenir dans sa maladie.

Le pape a l'habitude de décrocher son téléphone pour appeler ses fidèles.

Le pape a l'habitude de décrocher son téléphone pour appeler ses fidèles.

Archives, AFP

Il avait raccroché lundi par deux fois au nez du pape François, croyant à une mauvaise plaisanterie: un Italien a présenté mercredi ses excuses au pontife argentin lors de l'audience générale, a rapporté jeudi 30 avril l'Osservatore Romano.

Comme il a pris l'habitude de le faire régulièrement, Jorge Bergoglio avait décroché lundi son téléphone pour parler à un Italien malade et le réconforter dans l'épreuve. Lors des deux premiers appels lundi, Franco Rabuffi a pensé qu'il s'agissait d'un canular et a raccroché.

Des excuses

Au troisième coup de fil, il a quand même eu un doute: «Je suis resté sans voix mais François est venu à ma rescousse, en me disant que ce qui s'était passé était drôle», a-t-il raconté au journal du Vatican.

M. Rabuffi s'est déplacé mercredi avec sa femme à l'audience générale au Vatican pour présenter ses excuses au pape.

Le pape François appelle régulièrement depuis son appartement des amis et des parents, mais aussi des inconnus qui lui écrivent ou dont les difficultés lui sont signalées par des tiers.

(AFP)

Votre opinion