Suisse: Crypto International licencie 83 de ses 85 employés
Actualisé

SuisseCrypto International licencie 83 de ses 85 employés

Ces licenciements seraient liés au refus par le Conseil fédéral d’accorder une licence d’exportation à cette société, qui a succédé à Crypto AG.

Les emplois concernés sont principalement des spécialistes dans le domaine de la cybersécurité.

Les emplois concernés sont principalement des spécialistes dans le domaine de la cybersécurité.

Keystone

La société qui a succédé à l'entreprise zougoise Crypto AG, qui vendait des appareils de cryptage truqués, a annoncé cette semaine vouloir drastiquement réduire ses effectifs. Plus de 80 employés de Crypto International AG seront licenciés.

Bernhard Neidhart, chef de l'office de l'économie et du travail du canton de Zoug, a confirmé vendredi soir une information de la «NZZ». L'office a été informé de l'ouverture d'une phase de consultation en raison d'un éventuel licenciement collectif, a précisé Bernhard Neidhart à Keystone-ATS, sans donner plus de détails.

Selon la «NZZ», la société Crypto International AG a l'intention de supprimer 83 de ses 85 postes en Suisse. Les emplois concernés sont principalement des spécialistes dans le domaine de la cybersécurité. Ces licenciements seraient liés au refus par le Conseil fédéral d'accorder une licence d'exportation à cette entreprise.

(ats)

Votre opinion