CSA: Cyril Hanouna encore dans de sales draps

Publié

CSACyril Hanouna encore dans de sales draps

L'animateur est encore une fois dans le viseur du CSA, qui cette fois a décidé d'avoir les coudées franches.

Les semaines se suivent et se ressemblent pour Cyril Hanouna. Après avoir été critiqué pour l'homophobie de Touche Pas à Mon Poste dans un rapport de l'Association des Journalistes LGBT (AJL) la semaine dernière, il est à nouveau sous le coup d'une procédure de sanction du CSA. Le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel a saisi cette semaine un rapporteur indépendant du Conseil d'Etat, assure Le Figaro.

La séquence de trop ?

La haute autorité a fait ce choix après la diffusion d'une séquence, où Cyril Hanouna pose la main de Capucine Anav à l'endroit de son sexe, sur son pantalon, alors qu'elle a les yeux bandés. La séquence a suscité plus de 1300 signalements et le CSA a décidé de réagir lourdement estimant que l'émission véhicule des «préjugés sexistes et (présente) une image dégradante de la femme».

Le CSA veut frapper fort

Cyril Hanouna risque gros dans cette affaire. Dans le meilleur des cas, il devra lire un message du CSA à l'antenne. Son émission peut aussi être affublée d'une interdiction aux moins de 12 ans qui verrait Touche Pas à Mon Poste relégué en soirée. Les autres options risquent surtout de beaucoup embêter son employeur. Le conseil pourrait décider d'infliger une amende à C8 d'un montant de 3% de son chiffre d'affaires ou tout simplement interdire à la chaîne d'émettre.

Pas la première fois

Cyril Hanouna a eu le droit à plusieurs alertes de la part du CSA. D'abord mis en garde pour un moment où Matthieu Delormeau a été insulté, il a ensuite été mis en demeure pour l'affaire de Jean-Michel Maire qui a embrassé la poitrine d'une femme sans son consentement. Enfin, le Conseil a déjà saisi un rapporteur indépendant pour une séquence où Cyril Hanouna a mis en scène un faux meurtre et demandé à Matthieu Delormeau de porter le chapeau.

Ton opinion