27.08.2015 à 10:02

GuerreD'intenses combats en Somalie font des dizaines de morts

Les islamistes shebab ont tendu une embuscade à un convoi de militaires somaliens.

Affrontements meurtriers entre des islamistes shebab et des forces pro-gouvernementales.

Affrontements meurtriers entre des islamistes shebab et des forces pro-gouvernementales.

DR/Photo d'illustration

D'intenses combats ont éclaté dans le sud-ouest de la Somalie et ont coûté la vie à au moins une trentaine de combattants, après une embuscade tendue par les islamistes shebab contre un convoi de forces pro-gouvernementales.

Le convoi est tombé dans cette embuscade près du village de Tulo-Barwaqo, dans la région de Gedo, frontalière du Kenya et de l'Ethiopie. Un chef traditionnel local, Abdulahi Halane, a indiqué jeudi que les combats avaient fait une trentaine de morts au total.

Mais d'autres sources donnent des bilans différents. «Les combats ont été durs et 32 combattants ennemis shebab, dont des commandants de haut niveau, ont été tués», a affirmé Mohamud Burale, un responsable des autorités locales, «nous avons perdu 11 soldats et 16 ont été blessés».

Dans un communiqué, les shebab ont pour leur part indiqué que «les moudjahidine avaient mené avec succès une embuscade contre un convoi militaire transportant de hauts responsables apostats et tué 19 personnes».

Guérilla

Confronté à la puissance de feu supérieure de l'Amisom, la force de l'Union africaine qui épaule les forces pro-gouvernementales en Somalie, les shebab ont été chassés de Mogadiscio en août 2011 et depuis de l'ensemble des localités d'importance qu'ils tenaient. Ils contrôlent néanmoins toujours de larges zones rurales du sud du pays.

Ils ont abandonné ces dernières années le combat conventionnel pour les actions de guérilla, les attentats-suicide et les attaques complexes, certains jusqu'au coeur de Mogadiscio.

L'embryon d'armée nationale somalienne et l'Amisom ont lancé à la mi-juillet une offensive de Gedo et de la région voisine de Bay pour chasser les shebab des zones rurales qu'ils y contrôlent.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!