20.01.2017 à 07:33

IndustrieDätwyler a accru son chiffre d'affaires en 2016

La direction estime que «les deux divisions du groupe vont à l'avenir croître plus rapidement que le marché».

L'entreprise uranaise Dätwyler publiera ses résultats annuels détaillés le 7 février.

L'entreprise uranaise Dätwyler publiera ses résultats annuels détaillés le 7 février.

Keystone

Le groupe industriel uranais Dätwyler a accru l'an dernier son chiffre d'affaires de 4,3% à 1,22 milliard de francs. Les deux divisions ont contribué à la croissance.

Corrigées des effets de change et des acquisitions, les ventes affichent une croissance de 1,4%, a indiqué vendredi dans un communiqué le conglomérat basé à Altdorf.

La division Sealing Solutions (technologies d'étanchéité) a vu son chiffre d'affaires augmenter de 6,7% à 753,3 millions de francs. La croissance organique ressort à 2,9%.

L'unité Technical Components (composants techniques) a quant à elle amélioré ses recettes de seulement 0,7% à 462,6 millions de francs. Hors effets monétaires et d'acquisitions, les ventes ont reflué de 0,8%.

Croissance entravée

«En 2016, le groupe Dätwyler a continué de sous-performer en matière de croissance organique des recettes», a admis le directeur général Dirk Lambrecht, cité dans le communiqué. Ce dernier s'est cependant déclaré convaincu que «les deux divisions vont à l'avenir croître plus rapidement que le marché grâce aux mesures mises en place».

Plusieurs éléments ont entravé la croissance des deux divisions. L'unité Sealing Solutions a été confrontée à des goulots d'étranglement dans le domaine de la santé ainsi qu'à des retards dans des projets d'ingénierie. Dans l'unité Technical Components, le réajustement de l'assortiment et l'uniformisation de la politique de rabais a eu un impact négatif sur les recettes.

Reprise en Chine

L'évolution de la division Sealing Solutions a été à nouveau réjouissante, estime Dätwyler. Dans le segment de la santé, les matériaux élastomères notamment pour les seringues ont enregistré la plus forte progression.

Le secteur automobile a crû dans toutes les régions, même en Chine qui s'est reprise après la baisse de l'année précédente. La collaboration avec Nespresso dans le segment des biens de consommation se déroule de façon satisfaisante, précise l'entreprise.

Focalisée sur l'Europe, la plus petite unité Technical Components a évolué dans un marché difficile. Elle est toutefois parvenue à renouer avec la croissance après plusieurs années de recul.

Chiffres inférieurs aux attentes

Pour Baader Helvea, les recettes du groupe uranais sont inférieures de 2% à leurs projections, notamment en raison d'une faiblesse en seconde partie d'année. Dätwyler a ainsi dû faire face à des problèmes de capacités dans l'activité d'emballage pharmaceutique, tout comme des effets saisonniers plus marqués que d'habitude.

La Banque cantonale de Zurich (BCZ) a aussi noté que les deux divisions avaient réalisé des performances inférieures aux attentes. Les analystes s'attendent à ce que le groupe atteigne néanmoins son objectif annuel d'une marge opérationnelle de 11% à 13%, malgré des coûts de 4-8 millions induits par l'acquisition ratée du concurrent britannique Premier Farnell.

L'entreprise publiera ses résultats annuels détaillés le 7 février. Cotée depuis 1986 à la Bourse suisse, Dätwyler emploie plus de 7000 collaborateurs.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!