Electronique: Dätwyler renonce à Premier Farnell

Publié

ElectroniqueDätwyler renonce à Premier Farnell

La firme américaine Avnet avait surenchéri sur son offre et le groupe ne veut pas se lancer dans la bataille.

Dätwyler compte poursuivre sa stratégie de croissance tant organique que par des acquisitions.

Dätwyler compte poursuivre sa stratégie de croissance tant organique que par des acquisitions.

Keystone

Le feuilleton de la tentative de prise de contrôle par Dätwyler de la société britannique composants électroniques Premier Farnell ne connaîtra pas de nouvel épisode. Le groupe industriel uranais ne surenchérira pas l'offre de rachat de l'entreprise américaine Avnet.

Dätwyler a mis un terme jeudi à quelques semaines de suspense. Le groupe basé à Altdorf a fait savoir dans un communiqué que son offre publique d'achat (OPA), annoncée le 14 juin dernier et dont les conditions sont définitives, s'éteindra le 21 août.

Coûts chiffrés

La tentative d'OPA ne sera pas sans conséquence sur les comptes du distributeur de composants industriels uranais. En effet, Dätwyler intégrera des coûts de transaction non récurrents oscillant entre 4 et 8 millions de francs, qui devront être répercutés sur l'excédent d'exploitation (niveau EBIT).

Le conglomérat de Suisse primitive mentionne encore des frais compris entre 35 à 40 millions de francs, liés à des couvertures de taux de change. Au-delà, la direction générale rappelle vouloir poursuivre sa stratégie de croissance tant organique que par des acquisitions.

Revirement du conseil

Pour rappel, Dätwyler proposait 165 pences (2,30 francs) en liquide pour chaque action de Premier Farnell. Y compris la reprise de dettes, la transaction valorisait l'entreprise sise à Leeds à 1,092 milliard de francs.

Fin juillet, Avnet a surenchéri en offrant 12%, soit 185 pences en liquide par action. L'arrivée de ce groupe d'Arizona avait immédiatement occasionné un revirement de la position de la société britannique, dont le conseil d'administration avait d'abord soutenu la proposition de Dätwyler.

Formé en 1996, Premier Farnell emploie plus de 4500 salariés dans 38 pays. Dätwyler, dont les origines remontent au début du 20e siècle, comprend pas moins de 50 entreprises et un effectif de plus de 7000 collaborateurs.

(ats)

Ton opinion