Basket - NBA: Dallas gagne enfin, les Lakers voient triple
Actualisé

Basket - NBADallas gagne enfin, les Lakers voient triple

Après cinq défaites consécutives pour commencer la saison, les Mavericks ont battu Milwaukee (86-75).

Dallas a renoué avec la victoire.

Dallas a renoué avec la victoire.

Keystone

Dallas a mis fin au pire début de saison de son histoire en battant Milwaukee dimanche. Les Mavericks ont enfin renoué avec la victoire, mais la franchise texane, privée de sa star allemande Dirk Nowitzki, blessé au tendon d'Achille du pied droit, a souffert.

Elle est venue à bout des Bucks en prolongation grâce aux 34 points d'Harrison Barnes, nouveau record personnel pour le transfuge de Golden State, jusque là décevant. «C'est une bonne chose d'avoir enfin lancé notre saison, tout le monde a poussé dans la bonne direction», s'est félicité Barnes.

Mais le bilan de Dallas (1v-5 d) pourrait à nouveau se dégrader, puisque les Mavs joueront leurs quatre prochains matches en déplacement et rendront notamment visite aux Lakers et à Golden State.

Pires saisons

Les Lakers, justement, se portent très bien depuis l'arrivée de Luke Walton, ancien adjoint de Steve Kerr à Golden State: deux jours après avoir surpris le grand favori pour le titre 2017 Golden State (117-97), la franchise californienne a pris le dessus sur Phoenix grâce à Nick Young (22 pts), Jordan Clarkson et Julius Randle (18 pts).

Alors qu'ils viennent de vivre les deux pires saisons de leur histoire, les Lakers sont toujours invaincus à domicile cette saison et présente un bilan positif de quatre victoires en sept matches, synonyme de 5e place. «Cette victoire est importante, car on a réussi à confirmer notre succès face à Golden State. La clef, c'est qu'on prend vraiment beaucoup de plaisir à jouer ensemble», a souligné Clarkson.

Seule contrariété de la soirée pour les Lakers, la sortie sur blessure (commotion cérébrale) dès le premier quart-temps de Larry Nance Jr, très précieux en ce début de saison.

Portand s'est imposé à Memphis 100 à 94 grâce aux 37 points de C.J McCollum, tandis que Toronto s'est incliné à domicile face à Sacramento (96-91).

(AFP)

Votre opinion