Hockey sur glace - Dans le duel des «mal partis», LHC est le plus mal barré
Publié

Hockey sur glaceDans le duel des «mal partis», LHC est le plus mal barré

FR Gottéron reste sur une série de trois défaites consécutives. Le Lausanne HC, lanterne rouge du classement, n’a gagné qu’un seul de ses quatre premiers matches. Les deux formations s’affrontent ce mardi à Fribourg (19 h 45). Malheur au vaincu…

par
Cyrill Pasche
FR Gottéron (ici David Desharnais, de dos) reçoit le Lausanne HC mardi soir. Les deux formations peinent à décoller en ce début de championnat.

FR Gottéron (ici David Desharnais, de dos) reçoit le Lausanne HC mardi soir. Les deux formations peinent à décoller en ce début de championnat.

Freshfocus

Les Dragons accueillent les Lions ce mardi soir (19 h 45) à la BCF Arena, dans un duel qui pourrait plonger l’équipe perdante dans un début de spirale négative. Ce n’est que le début du championnat, certes, mais l’histoire récente démontre tout de même que les formations larguées dès le début d’une saison remontent très rarement la pente. Avant ce duel romand, voici trois points à surveiller:

1. John Fust est (déjà) sous pression

Le coach du LHC, John Fust, est déjà sous pression. 

Le coach du LHC, John Fust, est déjà sous pression.

Freshfocus

Un vent nouveau devait souffler sur l’équipe de la Vaudoise aréna avec la nomination de John Fust, l’ancien adjoint de Craig McTavish, au poste d’entraîneur principal. Pour l’instant, les effets bénéfiques ne sont pas encore visibles. Le LHC, déclassé samedi soir à Rapperswil (défaite 5-1), est lanterne rouge du classement et compte après quatre matches un point de moins que le néo-promu, le HC Ajoie…

L’entraîneur du LHC est déjà sous pression alors que la saison vient à peine de commencer. Petite anecdote piquante livrée par le quotidien 24 Heures: mécontent de l’entraînement de son équipe lundi matin, John Fust a brisé sa crosse sur la bande et l’a balancée dans les tribunes! Qui a parlé de «nervosité»? Côté fribourgeois, Christian Dubé n’a, bien sûr, aucun souci à se faire malgré le début de championnat poussif des Dragons.

Mécontent de l’entraînement de son équipe lundi matin, John Fust a brisé sa crosse sur la bande et l’a balancée dans les tribunes.

2. Les meilleures individualités? Elles sont fribourgeoises

Pour Killian Mottet (à droite), marquer des buts, cela va presque tout seul. 

Pour Killian Mottet (à droite), marquer des buts, cela va presque tout seul.

Freshfocus

Marquer des buts est devenu une évidence pour Killian Mottet depuis sa dernière campagne de feu (48 points, dont 23 buts). Le top scorer des Dragons en a déjà inscrit quatre en cinq sorties cette saison. FR Gottéron possède dans ses rangs quelques individualités que le LHC ne peut que lui envier, à ce stade de la saison en tout cas: Mottet bien sûr, mais aussi Chris DiDomenico, David Desharnais, Ryan Gunderson ou l’éternel Julien Sprunger, toujours bon pour marquer un but important lorsque Gottéron a besoin de lui.

Du côté de Lausanne, le futur fribourgeois Christoph Bertschy était annoncé malade lundi (grippé), mais devrait néanmoins pouvoir tenir sa place ce mardi soir. Pas très rassurant tout de même à quelques heures du duel romand à la BCF Arena. Les autres «stars» du LHC se tâtent encore, à l’image de Damien Riat, décevant jusqu’ici (4 matches, 0 but), et des nouveaux renforts étrangers (hormis le défenseur slovaque Martin Gernat). Une comparaison boîteuse: aucun joueur du LHC n’a plus de points au compteur que le gardien de FR Gottéron, Reto Berra (2 assists)…

3. Le retour du capitaine sera-t-il bénéfique?

Le défenseur québécois Mark Barberio est de retour après avoir purgé sa suspension. 

Le défenseur québécois Mark Barberio est de retour après avoir purgé sa suspension.

Freshfocus

Le défenseur canadien a terminé de purger sa suspension écopée en fin de saison dernière, durant les quarts de finale des play-off, et devrait réintégrer l’effectif contre FR Gottéron. Son retour aura toutefois une incidence majeure sur l’alignement des Lions, puisqu’un des quatre autres étrangers du groupe devra céder sa place. Et tout porte à croire qu’il s’agira d’un attaquant, même si l’offensive du LHC est en panne d’inspiration depuis la reprise (6 buts marqués en 4 matches). Le Canadien Phil Varone, qui n’a toujours pas pris ses marques depuis son arrivée en Suisse (4 matches, 0 point), semble être le joueur tout désigné pour passer la soirée en tribunes… Décevant la saison dernière (1 but en 47 matches), Barberio réussira-t-il à faire l’unanimité lors de sa deuxième campagne sous le maillot du LHC?

Votre opinion