Publié

GlamourDans le nouveau «Tarzan», c’est Margot Robbie qui met le feu

Egérie des parfums Calvin Klein, l’actrice passe allégrement de la séductrice de l’homme à une vilaine déjantée, bientôt dans «Suicide Squad». L’été 2016 lui appartient.

par
Christophe Pinol
1 / 5
Avec sa plastique parfaite et une crinière à faire pâlir d'envie, on aurait pu craindre le cliché de la blondasse écervelée. Mais Margot Robbie semble avoir d'autres cordes à son arc.

Avec sa plastique parfaite et une crinière à faire pâlir d'envie, on aurait pu craindre le cliché de la blondasse écervelée. Mais Margot Robbie semble avoir d'autres cordes à son arc.

Karwai Tang/WireImage
Loin d'être un faire-valoir du héros, Margot a donné de sa personne pour que Jane Porter ait de l'épaisseur et du caractère. «Elle a rendu Jane aussi forte que Tarzan», explique même le réalisateur David Yates.

Loin d'être un faire-valoir du héros, Margot a donné de sa personne pour que Jane Porter ait de l'épaisseur et du caractère. «Elle a rendu Jane aussi forte que Tarzan», explique même le réalisateur David Yates.

Jonathan Olley
C'est elle la célèbre Jane (et accessoirement maman de Mia Farrow) du Tarzan incarné par Johnny Weissmuller dans les six films tournés entre 1932 et 1942. Mais les deux comédiens ne s'entendaient pas du tout durant les tournages.

C'est elle la célèbre Jane (et accessoirement maman de Mia Farrow) du Tarzan incarné par Johnny Weissmuller dans les six films tournés entre 1932 et 1942. Mais les deux comédiens ne s'entendaient pas du tout durant les tournages.

Alamy Stock Photo

Le prestigieux magazine américain Vanity Fair ne s’est probablement pas trompé en annonçant dans sa dernière édition que cet été serait celui de Margot Robbie. Si le nom de cette actrice australienne d’à peine 26 ans n’est pas encore sur toutes les lèvres, sa sensualité affolante a, pour sûr, déjà marqué les esprits.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!