Ski de fond – Dario Cologna, la retraite après une carrière en or

Publié

Ski de fondDario Cologna, la retraite après une carrière en or

Le plus célèbre des fondeurs suisses a tiré sa révérence en Coupe du monde après les 50 kilomètres d’Oslo, en Norvège. Le Grison met fin à une carrière en or quelques jours avant de souffler ses 36 bougies.

par
Rebecca Garcia
Dario Cologna a connu des Jeux olympiques d’hiver compliqués à Pékin, en matière de résultats. Cela n’efface pas sa brillante carrière.

Dario Cologna a connu des Jeux olympiques d’hiver compliqués à Pékin, en matière de résultats. Cela n’efface pas sa brillante carrière.

AFP

Quadruple champion olympique, quatre fois vainqueur du gros globe de Coupe du monde, 26 victoires et 73 podiums en 285 courses dans l’élite: Dario Cologna est l’un des grands noms du ski de fond.

Le Grison a réalisé son dernier tour de piste en compétition internationale en Norvège dimanche. Il a terminé parmi les dix meilleurs des 50 kilomètres d’Oslo, à plus d’une minute et 15 secondes des vainqueurs. Un trio norvégien composé de Martin Loewstroem Nyenget, Sjur Roethe et Didrik Toenseth qui ont bouclé le parcours avec un peu plus de trois secondes d’écart.

Une longévité impressionnante

Chez les sportifs, la durée de la carrière est généralement courte. Dario Cologna peut se targuer d’avoir fait ses débuts en Coupe du monde en 2006. Il a participé en tout à 285 courses au plus haut niveau avant d’enfin raccrocher les skis. S’il termine dans le top 10 dimanche, il sort également de Jeux olympiques en demi-teinte où il n’a pas su décrocher les podiums comme par le passé.

Le fondeur a enchaîné les bons résultats pendant de nombreuses années. De quoi devenir une référence dans sa discipline.

Le fondeur a enchaîné les bons résultats pendant de nombreuses années. De quoi devenir une référence dans sa discipline.

Wikipédia – Dario Cologna.

Car Dario Cologna était surtout connu comme un gagnant. Sa première médaille d’or, il l’a remportée à 23 ans à l’occasion des 15 kilomètres individuels des JO de Vancouver. Quatre ans plus tard, il remporte la même épreuve à Sotchi mais gagne en plus de cela le skiathlon de 30 kilomètres. Jamais deux sans trois: il réitère en 2018 pour sa troisième victoire d’affilée dans sa discipline fétiche des 15 kilomètres.
Le Grison se montre tout aussi redoutable en Coupe du monde, où il s’adjuge le globe géant à quatre reprises: en 2009, 2011, 2012 et 2015. Il s’est aussi distingué aux championnats du monde de 2013 en décrochant l’or en skiathlon et l’argent aux 50 kilomètres. L’année d’après, il retrouvait la deuxième place en skiathlon.

Dario Cologna a connu de nombreux podiums, comme ici à Toblach (ITA) en 2011.

Dario Cologna a connu de nombreux podiums, comme ici à Toblach (ITA) en 2011.

AFP

Ses 26 victoires et 73 podiums en 285 courses témoignent d’une constance impressionnante dans un sport extrêmement fatigant.

Ton opinion