29.11.2015 à 14:22

Ski de fondDario Cologna nettement battu

Dario Cologna n'a pas réussi à s'imposer lors du «mini-Tour» de Kuusamo, en Finlande. Le Grison a échoué à la 13e place de la poursuite sur 15 km en style classique.

Dario Cologna lors du mini-Tour de Kuusamo, en Finlande. (Samedi 28 novembre 2015)

Dario Cologna lors du mini-Tour de Kuusamo, en Finlande. (Samedi 28 novembre 2015)

Keystone

Dario Cologna a échoué à la 13e place finale du «mini-Tour» de Kuusamo (Fin) au terme de la poursuite dominicale sur 15 km en style classique. Le Grison, 3e de la 2e étape samedi, a été débordé dans le final, notamment par des Norvégiens qui placent sept des leurs dans le top 10.

La victoire est revenue au tenant de la Coupe du monde Martin Johnsrud Sundby. barbe au vent, le Norvégien a signé un impressionnant cavalier seul. Il s'était élancé avec 11'' d'avance après sa victoire dans le 10 km en skating de la veille. Faisant fi de tout calcul, il n'a fait que creuser l'écart, pour couper la ligne avec 44 secondes d'avance sur son compatriote Petter Northug, qui a conquis la 2e place au sprint, devant un troisième Norvégien, Finn Haagen Krogh.

Si l'on tient compte aussi du Tour de ski et des finales de fin de saison, Sundby décroche sa sixième victoire d'affilée dans un Tour. De quoi faire de lui le fondeur le plus polyvalent du moment. Un point sur lequel il semble bien avoir détrôné Cologna.

Le Grison voit en tout cas la concurrence se densifier. Parti en cinquième position pour cette étape finale après sa 3e place de la veille sur 10 km, il a disputé l'essentiel de la course au sein d'un peloton d'une dizaine, puis d'une vingtaine de fondeurs. Comme personne ne «tirait» vraiment derrière Sundby, un regroupement s'était en effet vite produit parmi les poursuivants. Et Cologna n'a à aucun moment pu tirer les marrons du feu dans ce groupe. Il n'était ni dans un très bon jour, ni ne disposait du meilleur matériel. Dans les montées, son ski n'accrochait pas assez, et la dépense d'énergie supplémentaire occasionnée s'est fait sentir sur la fin. Tous les Suisses ont concédé beaucoup de terrain.

«Une petite claque»

Quand le train est parti dans le groupe qui se battait pour la 2e place, Cologna n'a pas pu suivre. Ce sont les jeunes, comme l'Italien Francesco De Fabiani (4e) et le Norvégien Didrik Toenseth (8e), qui ont mis le feu aux poudres et fait éclater le peloton de chasse.

«Le résultat n'est pas une catastrophe mais représente quand même une petite claque», a concédé le chef de l'équipe de Suisse Christian Flury. «Les Norvégiens, qui ont multiplié les courses de préparation, sont dans une forme précoce et jouissent en outre, sur le type de neige rencontré à Kuusamo, d'un avantage sur le plan du matériel.»

Chez les dames, la Norvégienne Therese Johaug a fêté un succès attendu. Elle l'a emporté au terme du 10 km en style classique, avec 22'' d'avance sur la Suédoise Stina Nilsson. La Norvégienne Ingvild Flugstad Östberg a pris la 3e place. La Norvégienne Heidi Weng, à la lutte pour la 2e place, s'est trompée en entrant un tour trop tôt dans la zone d'arrivée. Quand elle a remarqué son erreur, elle est repartie tant bien que mal pour finir 9e.

La Bernoise Nathalie von Siebenthal boucle le Tour au 25e rang. Elle n'a pas pu confirmer dimanche sa 12e place de la veille sur 5 km, où elle avait réussi son meilleur classement en Coupe du monde.

(Si)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!