Publié

Cyclisme,PREVDauphiné - 5e étape: déclarations

La Mure (France), 12 juin 2014 (AFP) - Simon Spilak (SLO/Katusha), vainqueur de l'étape: "L'objectif était d'être dans l'échappée et jouer la victoire.

J'ai attaqué dans la dernière ascension car je savais que d'autres coureurs dans l'échappée étaient plus rapides que moi au sprint. Je ne voulais pas arriver avec eux. Je suis venu au Dauphiné dans l'optique du Tour de France. Mais je me suis rendu compte dès la deuxième étape (lundi, col du Béal) que je n'avais pas les jambes pour viser le classement général. Au Tour, j'aurai pour objectif d'aider l'équipe et tenter ma chance dans quelques étapes." Chris Froome (GBR/Sky), maillot jaune: "Je ne pensais pas que Contador passerait à l'attaque aujourd'hui. Il y a deux explications possibles: il l'a fait soit parce qu'il n'est pas confiant avant l'étape-reine du week-end (samedi), soit parce qu'il l'est au contraire et qu'il peut se permettre d'attaquer n'importe où. C'est un coureur que je respecte énormément. Il fait le spectacle, aussi bien en montée qu'en descente. Pour ma part, je n'ai pas eu à m'employer car mes coéquipiers ont abattu un travail fantastique. Je suis resté calme, je n'ai jamais paniqué." jm/jgu

(AFP)

Ton opinion