Vaud: Davantage de pistes cyclables et de terrasses à Lausanne
Publié

VaudDavantage de pistes cyclables et de terrasses à Lausanne

La capitale vaudoise va créer plus de 7 km de pistes cyclables afin de favoriser la mobilité douce. Dix-huit zones de modération de trafic seront également étendues afin de sécuriser les terrasses qui ont reçu une autorisation d'extension sur le domaine public.

La décision d'étendre les terrasses sur le domaine public a suscité «un fort engouement», selon un communiqué de la ville de Lausanne. Près des deux tiers des 175 demandes ont déjà été acceptées.

La décision d'étendre les terrasses sur le domaine public a suscité «un fort engouement», selon un communiqué de la ville de Lausanne. Près des deux tiers des 175 demandes ont déjà été acceptées.

Keystone

La ville de Lausanne réaménage une partie de ses espaces publics après la crise du Covid-19. Elle crée 7,5 km de nouvelles pistes cyclables, limite la vitesse dans certaines zones et autorise l'extension de nombreuses terrasses, parfois au détriment de places de parc. Ces aménagements sont pour l'heure provisoires.

Les déplacements en voiture ont augmenté durant les premières semaines de déconfinement. Pour favoriser le recours à la mobilité douce, la ville a présenté mercredi une série de mesures en faveur des cyclistes et des piétons.

Ces dernières semaines, Lausanne a créé 4,5 kilomètres de bandes cyclables – soit l'équivalent de ce qu'elle met en place habituellement en un an. Et elle prévoit d'en créer trois km de plus durant l'été. Des bandes cyclables sont ainsi prévues à l'avenue de Provence, à Saint-Martin ou à l'avenue de-la-Harpe, précise la ville dans un communiqué.

Sécuriser les terrasses

La municipalité a en outre décidé l'extension de 18 zones de modération de trafic (à 20 ou 30 km/h), afin d'y faciliter les déplacements à pied ou à vélo. Cette mesure – appliquée notamment à la rue du Midi et à Pépinet – contribuera à sécuriser les terrasses qui ont reçu une autorisation d'extension sur le domaine public.

La décision – déjà annoncée – d'étendre les terrasses sur le domaine public a suscité «un fort engouement». La ville a reçu 175 demandes, dont près des deux tiers ont d'ores et déjà été acceptées.

(ats/nxp)

Votre opinion