Publié

NeuchâtelDavantage de subsides pour les primes d’assurance maladie

Le Canton élargit son soutien aux familles et aux personnes en formation.

Pour les familles, les primes d’assurance sont souvent synonymes de maux de crâne (photo prétexte). 

Pour les familles, les primes d’assurance sont souvent synonymes de maux de crâne (photo prétexte).

Getty Images

Le Conseil d’État neuchâtelois maintient le système des subsides pour l’assurance obligatoire des soins (LAMal) mis en place depuis 2019. De plus, il a décidé pour l’année 2022 une extension du droit au subside pour les personnes devant se réorienter professionnellement ainsi qu’une majoration des subsides en faveur des enfants, afin d’améliorer le soutien aux familles.

Pour l’obtention d’un subside, l’automaticité partielle dans la délivrance des subsides en faveur des bénéficiaires ordinaires demeure la règle. Concrètement, les personnes assurées se voient automatiquement adresser une décision sur la base de leur dernière déclaration fiscale. Elles doivent ensuite confirmer l’exactitude des données. Cette validation permet de prévenir les risques d’erreur et de perception abusive de prestations.

Nouveaux bénéficiaires systématiquement informés

Les personnes qui ne bénéficient pas encore d’un subside et qui y ont droit sont en principe informées de manière systématique, après que leur taxation définitive a été rendue. Les personnes de condition indépendante (au sens fiscal) et les jeunes de moins de 26 ans sans charge de famille, sont aussi orientées (via un courrier) sur le Guichet social régional (GSR) de leur région pour faire examiner leur situation.

En outre, en moyenne, les primes des adultes (dès 26 ans) vont diminuer de 0,1% (à 424,80 francs/mois); celles des jeunes adultes (19-25 ans) de 0,9% (à 295 francs/mois) tandis que celles des enfants (0-18 ans) demeureront identiques (à 109,80 francs/mois). Plus d’infos sur: www.ne.ch/assurancemaladie

(Comm./XFZ)

Votre opinion

0 commentaires